AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 It's time to help other people

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Everleigh A. Wilson

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Gabriel
⊱ où es-tu ? : Niagara Falls
⊱ humeur : En quête
⊱ célébrité : Claire Holt
⊱ messages : 1018
⊱ inscrit le : 23/08/2011

MessageSujet: It's time to help other people   Mar 14 Aoû - 20:41


It's time to help other people


Aujourd'hui, c'était un jour spécial. L'académie des Arts de Toronto avait organisé, avec l'aide de la ville bien sûr, un concert en plein air. C'était principalement grâce aux professeurs de musique et de chant, ainsi qu'aux étudiants, que le projet a vu le jour. L'entrée était gratuite mais toutes consomations sur place, que ce soit en boissons ou en nourriture, étaient payantes. Toute la recette avait pour but d'être reversée à des associations caritatives aidant les personnes dans le besoin. J'étais fière d'avoir contribué à ce projet puisque j'avais eu la chance de faire un article dans le journal pour faire passer le message. Tout les habitants étaient invités. J'étais excitée parce que cela pouvait permettre à de jeunes talents de se faire connaître, tout en aidant des personnes qui en avaient réellement besoin. Et je trouvais ça formidable parce que j'aidais deux sortes de personnes bien distinctes.

J'enfilai une petite robe simple. Le beau temps était au rendez-vous et ça n'était que plus encourageant. J'espérais que la journée serait un franc succès. Ma robe de couleur fushia et mes chaussures à talons mises, je me mis en route vers le lieu du concert. C'était super. Il avait commencé depuis peu et il y avait déjà beaucoup de monde. Tout avait été installé parfaitement. La scène, les stands. Les gens affluaient. Je me pris à boire puis m'approchai de la scène. Je souris en voyant Gabriel. Et je l'écoutai attentivement en l'observant. A l'heure actuelle, peu m'importait de connaitre mon passé ou non. J'avais les yeux rivés sur cet homme que j'appréciais déjà sans pour autant le connaitre plus que ça. Une seule rencontre avait suffit. Je m'étais confiée comme jamais. Et je devais avouer que ça m'avait tout de même fait du bien, même si je ne l'avouerais sûrement jamais. Au passage, je me demandais bien s'il avait avancé dans sa chanson de ce fameux soir là... Je me perdis dans mes pensées en assistant à la scène.
Spoiler:
 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TITRE EN COURS +
« CITATION A VENIR » - auteur unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gabriel J. Fields

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Eve ♥
⊱ humeur : great
⊱ célébrité : Xavier Samuel
⊱ messages : 168
⊱ inscrit le : 30/10/2011

MessageSujet: Re: It's time to help other people   Mer 15 Aoû - 18:16


Le grand jour était arrivé, peu de temps après la fusillade à l'université de Toronto, la ville accueillait un des événements les plus important de l'année : Un concert de charité. Celui-ci a pour but d'offrir de l'aide aux personnes dans le besoin, pour ça plusieurs activités pour récolter de l'argent son organisées. L'entrée gratuite permettait à tout le monde d'y accéder mais les boissons, la nourritures et toutes autres petit gadget fluorescent permettaient de gagner un peu d'argent. Beaucoup de mes amis étaient d'ailleurs de corvée pour servir, vendre et aussi assurer le show. C'était mon cas, en cette splendide après-midi, j'allais devoir monter sur scène devant une foule incroyablement bruyante et impatiente. " Hey ! Ca va aller Gaby, tu vas gérer. " Je souris à mon ami, venu m'encourager avant que ce ne soit mon tour. J'écoutai attentivement la personne devant moi. J'étais encore une fois bluffé par ses talents. C'était mon professeur de guitare, un grand homme selon moi qui nous offrit un très beau spectacle comme toujours. Il était réellement épatant et son solo de guitare avait mis tout le monde de bonne humour. Essoufflé, il remercia son public avant de se diriger vers moi. " Bonne chance Gabriel, je sais que tu vas y arriver, tu es très bon. " Je le remercia et le félicita avant de prendre ma guitare et de monter sur scène. Je ne jouai pas tout seul ce soir, des étudiants m'accompagnaient, piano, batterie, basse. J'étais tout de même devant, face a tout le monde. Je chantai et je jouai mais par dessus tout j'étais mort de trouille. Prenant une grande respiration je montai sur scène, me plaçant face au micro devant une foule hurlante. Je souris. " Salut à tous ! Vous vous amusez bien ? " Je ris en entendant une réponse positive de la foule. " Super ! Alors j'espère que vous allez aimer cette chanson que vous connaissez surement ! Payphone, les maroon 5 ça vous dit quelque chose ? Let's go." Nous avions tout de suite débuté la chanson. La public semblait satisfait ce qui nous rassura tous, moi compris. On prenait beaucoup de plaisir malgré la chaleur qui rendait les choses un peu plus difficile surtout sur scène. D'ici je pouvais nettement voir les personnes dans les premières rangées. Mes fidèles fan étaient là, en minorité évidemment mais là quand même, ce qui me fit sourire et puis je vis la magnifique Everleigh, splendide, parfaite. Depuis notre rencontre, je n'avais cesser de penser à elle sans savoir réellement pourquoi. Une fois la chanson terminée, je saluai le public avant de me retirer de la scène avant d'entendre celui qui présentait le spectacle répéter nos noms, espérant qu'un jour le mien soit connu de tous. Dans les coulisses qui en réalité n'étaient que des petites tentes derrière la scène, je rangeai ma guitare. J'allais peut-être devoir remonter sur scène tout à l'heure mais pour le moment j'étais libre jusqu'en début de soirée. J'allais aussi pouvoir profiter de cette super journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Everleigh A. Wilson

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Gabriel
⊱ où es-tu ? : Niagara Falls
⊱ humeur : En quête
⊱ célébrité : Claire Holt
⊱ messages : 1018
⊱ inscrit le : 23/08/2011

MessageSujet: Re: It's time to help other people   Mer 15 Aoû - 19:31

Il était étonnant. Je n'arrivais pas à vraiment le cerner. J'avais l'impression qu'il y avait plusieurs Gabriel en lui. Le Gabriel un peu fou, le romantique, le gentil, le douteux, le simple, l'enthousiaste. C'était comme s'il avait plusieurs personnalités alors qu'en fait, il était comme tout le monde. C'était son caractère et il était normal. C'était donc assez idiot d'avoir cette impression mais elle était peut-être du au fait qu'il me faisait un drôle d'effet. J'étais arrivée juste à temps pour assister à la chanson de Gabriel. J'avais souris en l'observant tout le long. Il était talentueux et c'était indéniable. Personne ne pourrait dire le contraire, c'était comme ça. J'espérais pour lui qu'il percerait dans le métier, il le méritait. J'avais décidément de la chance puisqu'en plus, la chanson qui fut chantée était une des chansons que j'adorais, Payphone des Maroon 5. Je vis Gabriel se retirer de la scène. Je savais où il allait se rendre et je n'hésitai pas à le rejoindre dans les "coulisses", si l'on pouvait appeler ça comme ça puisque ce n'était qu'en réalité que de simples tentes. Mais avant cela, je passai par un stand pour prendre une bouteille d'eau à lui apporter. Alors qu'il rangeait sa guitare, je pris la parole tout en restant à l'entrée de la tente, portant la bouteille d'eau et mon verre:

-Heureusement que tu n'as pas gâché la chanson sinon tu m'aurais eu au cou.

Je souriais. Je détestais entendre des versions de mes chansons favorites qui étaient gâchées. Ca me rendait nerveuse et de mauvaise humeur. Je fis quelques pas vers lui et lui tendis simplement la bouteille d'eau en souriant toujours. Je m'étais levée du bon pied et je n'avais que très peu pensé à mon passé et aux éléments que me cachaient ma famille, donc j'allais sûrement être de meilleure compagnie que l'autre soir, lors de notre première rencontre. Du moins l'espérais-je.

-Je t'ai pris de l'eau. Et je crois que ta reprise de la chanson a eu du succès auprès du public. Tu vas bien?

Je regardai autour de moi et une question me vint à l'esprit. Elle pouvait paraître réellement idiote ou ridicule ou même sans intérêt mais quelle que soit sa réponse, elle pouvait m'en apprendre davantage sur lui et sur sa personne. Même si la plupart ne s'en rendait pas compte, chaque détail avait son importance. Y compris ce que j'allais lui demander dans les secondes qui allaient suivre.

-Au fait, tu as un objet fétiche que tu as sur toi ou dans les coulisses et que tu regardes avant de monter sur scène?

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TITRE EN COURS +
« CITATION A VENIR » - auteur unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: It's time to help other people   Jeu 16 Aoû - 1:37

Être le petit nouveau dans une grande soirée ou la moitié de la ville est invité. Je ne peux pas dire que j’aie peur d’y aller, le terme nerveux serait beaucoup plus approprié dans le cas présent. J’étais dans mon appartement et je cherchais qu’elle vêtement je pourrais mettre pour la fête, j’étais dans une impasse, chemise bleu ou chemise noir. J’opta pour la noir, et j’ajouta un pantalon noir normal. J’étais réellement nerveux, j’ignorais comment faire pour me calmer, je n’avais même pas demandé à Chaïma si elle venait… Je n’étais pas sur de vouloir qu’elle soit là, je ne pourrais pas la toucher parce que certain élève y serait, je ne voulais pas qu’elle vienne.

Je quitta mon appartement pour me rendre à la fête, j’ignorais comment le décor allait être fait mais j’avais hâte d’y être. Une fois arrivé j’entendis la chanson de Maroon 5, payphone… J’eus un bref sourire puis je me dirigea vers le punch.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: It's time to help other people   Jeu 16 Aoû - 9:56


Cette journée ça faisait quelques temps qu'elle se préparait, un prof de musique était d'ailleurs venus me demander de l'aide, ce que j'avais accepté de leur donner. Quoi comment ça c'est étonnant de ma part ? Je ne vois pas du tout pourquoi, je suis un saint et mon ancêtre était un Roi Mage à tout les coups ! D'ailleurs souvent je vais dans la rue et je distribue des cadeaux à tous les enfants qui s'appelle Jésus, y'en a pas. Nan plus sérieusement si j'avais accepté c'était parce que j'aimais bien ce genre de journée, concert où tout le monde se retrouve, c'est sympa. Bon par contre moi je ne montais sur scène que pour faire des strip-teases, non ça aussi c'est une connerie hein ! Bande de pervers va ! Je n'étais ni musicien, ni chanteur, ni chanteuse. A la limite la seule chose pour quoi je pourrais monter sur scène, mais que je ne ferais pas aujourd'hui, serait pour jouer un sale coup et inviter quelqu'un à monter sur scène pour interpréter une chanson ou dire un discours sans qu'il ne soit au courant. Je l'avais fait une fois, à quelqu'un que j'aimais pas, avec la foule qui applaudissait il était bien obligé de monté et moi je m'étais bien marré. Je crois que c'est risqué de me connaitre xD.

Bon j'avais beau avoir aidé à organiser j'avais l’intension de prendre mon temps pour venir mais non, ils avaient besoin de bras pour tout installé du coup j'avais du me lever tôt et hop au boulot ! Quelques instants plus tard les premières personnes arrivaient, en fait ça se remplit très vite tout ça, plus que je ne le pensais. Je souris en voyant Gabriel arriver sur scène, c'est vrai qu'il faisait de la musique et qu'il chantait lui, j'avais oublier. Ça faisait quelques temps que je l'avais pas vu mais je me rappelais m'être prit un sacrés cuite avec lui, on avait même réussit à sortir que la barman était Mary Poppins où un truc comme ça. Bref oui ça avait été loin, très loin.

J'aperçus Mikael qui arrivait, j'avais deux meilleurs amis, Logan, un élève mais qui avait mon âge et que je connaissais depuis le collège et lui, qui était un professeur de photo comme moi. J'arrivais juste derrière lui et lui mettait une tape sur l'épaule.

"Attention c'est que Monsieur à fait un effort vestimentaire !"

Je me mis à rire, en fait il n'avait pas vraiment de problème niveau vestimentaire les autres jours non plus en fait. Il avait une chemise noire comme moi sauf que j'étais en jean contrairement à lui qui était en pantalon noir.

"J'ai vu que tu étais tout seul alors pour pas que tu pleures je suis venus, TADAAM !"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: It's time to help other people   Ven 17 Aoû - 18:34

Peu de temps s'était écoulé depuis la fusillade qui avait eu lieu à Niagara, honnêtement je n'ai pas eu le courage de sortir après ça. Je n'arrêtais pas de penser sans arrêt à ce qu'il s'était passé, c'était pourtant idiot. On n'était qu'une poignée a être resté alors qu'on savait pertinemment que quelque chose se passait. Qui aurait cru que ça allait si mal tourner. Que j'allais perdre une amie. Je ne réalisais pas ce qu'il se passait, puis quand j'ai vu Calista s'écrouler c'est bête mais j'ai pensé " Qu'est ce qu'elle a ? Elle ne se sent pas bien ?" J'avais pourtant entendu le coup de feu mais c'était comme ci mon cerveau voulait éviter de comprendre alors je me suis approché alors qu'elle m'appelait. Ce n'est que lorsque j'ai entendu ses adieux que j'ai compris que c'était la dernière fois que j'allais la voir. Elle m'avait donné une lettre que je devais remettre à Shane, lui qui avait disparu je ne savais comment m'y prendre. J'étais pourtant décidée a honorer la promesse que j'avais faite en tant que dernière volonté. Je n'avais malheureusement pas pu commencer correctement mes recherches, le courage me manquait et quant à mon chagrin j'avais du mal à l'extériorisé. Pourquoi je ne l'ai pas empêcher d'aller parler à ce malade. J'aurais du me montrer ferme, la retenir mais non, je n'ai rien fait et je m'en suis voulue secrètement. Je n'avais réussi qu'a pleurer une fois rentrée le soir, quand j'ai retrouvé les bras de Logan. J'ai pleuré toutes les larmes de mon corps puis je n'en ai plus parlé parce que simplement personne ne voulait en parler. En attendant, j'étais sur de ne pas être la seule à y penser.

" Dawn, bouge toi." Je regardai ma mère sans comprendre, elle soupira et me montra un petit flyers qui faisait la promotion du concert de cet après-midi. Je soupirai puis après une longue hésitation, je décidai de me rendre sur place. J'enfilai une robe d'été fleurie et attachai mes cheveux pour ne pas avoir chaud avant de passer au maquillage. J'enfilai des compensées et pris mon sac avant de me diriger vers le parc où a lieu le concert.
Spoiler:
 
Arrivée sur les lieux, je regardai autour de moi. Il y avait vraiment beaucoup de monde ça faisait plaisir surtout que c'était pour la bonne cause. Je souris doucement en saluant quelques camardes que je croisai puis prit l'initiative d'aller chercher une boisson laissant avec plaisir le reste. Je bus une gorgée avant de me mêler un peu plus à la foule écoutant un garçon joué et chanté une chanson des Maroon5 que j'aimais beaucoup d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gabriel J. Fields

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Eve ♥
⊱ humeur : great
⊱ célébrité : Xavier Samuel
⊱ messages : 168
⊱ inscrit le : 30/10/2011

MessageSujet: Re: It's time to help other people   Ven 17 Aoû - 18:55

Mes jambes tremblaient encore alors que je sortais de scène, comme toujours c'était génial et ça me prouvait une fois de plus que c'était réellement ce que je voulais faire de ma vie, jouer, partir en tournée. Je rêvais de ça jour et nuit. Une fois enfin dans les coulisses je pu souffler, le stresse était redescendu brutalement et il laissa place à une joie intense. J'eus les félicitations de quelques camardes que je remerciai chaleureusement avant d' à mon tour leur souhaiter bonne chance. J'allai ensuite ranger ma guitare dans son étui car je n'allais plus avoir besoin de celle-ci pour aujourd'hui même s'il était probable que je remonte sur scène dans la soirée. J'entendis alors une voix familière a l'entrée. " Heureusement que tu n'as pas gâché la chanson sinon tu m'aurais eu au cou. " Je ris doucement avant de me tourner vers elle. Incroyable, elle était encore plus belle de près. Je m'avançai vers elle alors qu'elle me tendit une bouteille d'eau " Jamais, je me serais pas permis de salir les Maroon 5" Je bus une gorgée d'eau avant de lui sourire. " Merci c'est sympa. Ca va, la pression redescend ! Et toi ? Tu as aimé la chanson ? " Je lui souris avant d'aller m'asseoir sur de petite chaise en plastique mise à notre disposition. "Au fait, tu as un objet fétiche que tu as sur toi ou dans les coulisses et que tu regardes avant de monter sur scène?" Je ris doucement puis glissai mes mains sur ma nuque avant de détacher mon pendentif. " Voilà ! C'est mon porte-bonheur. J'y tiens beaucoup et je ne l'enlève jamais. Je l'ai acheté le jour où je me suis promis que j'allais passer pro. Il me rappelle sans arrêt mon objectif quand ça ne va pas." Je lui souris doucement avant de lui tendre pour qu'elle puisse le regarder de plus près. "Je t'ai vu de la scène. Ça m'a un peu rassuré en faite." Je ris doucement avant de reprendre une gorgée d'eau. " Oh et tu es très jolie. Ta robe te va bien. " J'avais dis ça en toute innocence ou plus ou moins disons. J'étais pas ce genre de gars qui fait des compliments dans le seul but de draguer une fille alors qu'il s'en fiche. Je la trouvai vraiment jolie mais j'avais peur d'être mal interprété. Il faut dire que la plupart des filles auraient été flattées mais j'avais vraiment l'impression qu'Everleigh était loin d'être comme la plupart des filles. Il n'empêche que je lui offris un sourire avant de regarder l'heure. J'avais toute l'après-midi devant moi maintenant. " Ca te dis d'aller faire un tour, marcher un peu ? J'aimerai bien entendre les autres qui sont sur scènes en même temps. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Everleigh A. Wilson

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Gabriel
⊱ où es-tu ? : Niagara Falls
⊱ humeur : En quête
⊱ célébrité : Claire Holt
⊱ messages : 1018
⊱ inscrit le : 23/08/2011

MessageSujet: Re: It's time to help other people   Ven 17 Aoû - 20:17

"Jamais, je me serais pas permis de salir les Maroon 5", me répondit il à ma remarque sur le fait qu'il n'avait pas gâché cette fameuse chanson. Je ris simplement doucement en guise de réponse. Je lui avais pris une bouteille d'eau même si je me doutais bien qu'il en avait peut-être même déjà une sous sa tente mais je acheter une bouteille donnait de l'argent au plus pour les associations caritatives. Et puis, ce n'était qu'une bouteille. Il n'y avait pas mort d'homme, ni même la création d'un trou dans mon porte-feuille alors pourquoi pas? Quoi qu'il en soit, il me remercia et je souris simplement. Je ne voyais pas l'intérêt de lui répondre un "de rien" alors qu'il tombait sous le sens. Il m'informa que la pression redescendait et je ne pouvais que l'imaginer. Je crois que je n'avais jamais été autant sous pression. Ca devait être assez flippant mais tellement bon à la fois. Il me demanda dans le même temps si j'allais bien et si j'avais aimé la chanson.

-Je vais bien. Et j'ai adoré la chanson.

Je souriais. Je répondais, comme toujours, que j'allais bien mais au fond de moi je n'étais même pas sûre de comment j'allais. Un peu ridicule me direz-vous mais c'était difficile. Et puis, je souriais, je riais, je vivais. Alors, je ne devais pas aller si mal que ça au final. Après ma question sur un quelconque objet fétiche qu'il possédait peut-être, je l'observai attentivement porter sa main à sa nuque pour détacher son pendentif. Chacun de ses gestes était... Comment dire? Je crois qu'il pouvait faire n'importe quoi, il resterait toujours classe. "Voilà ! C'est mon porte-bonheur. J'y tiens beaucoup et je ne l'enlève jamais. Je l'ai acheté le jour où je me suis promis que j'allais passer pro. Il me rappelle sans arrêt mon objectif quand ça ne va pas." Je souris alors qu'il me tendit son pendentif. Je le pris en frôlant sa main pour l'observer de plus près. Une note de musique. Un pendentif discret mais qu'on sait toujours présent sur soi. Ce simple fait a tendance à nous rassurer d'ailleurs. Rien que de savoir un objet fétiche, son porte-bonheur sur soi, ça nous rassure. Un peu idiot, quand on y repense un peu. Un grand sourire illumina mon visage et je finis par rendre le pendentif au jeune homme.

-J'ai quelque chose à te montrer. Descend la fermeture de ma robe et regarde le bas de mon dos.

D'accord, ça pouvait prêter à confusion. Je me tournai et attendis qu'il le fasse. C'était parce que je possédais un tatouage dans la bas du dos en forme de quelques notes de musique sur une partition. Ne me demandez pas d'où il provenait, je venais à peine d'apprendre son existence depuis peu. Bah oui, je n'avais pas regarder tout mon corps dans les moindres détails et honnêtement, ce n'est pas vraiment le bas de son dos que l'on voit le plus fréquemment. J'attendis ensuite qu'il referme la fermeture éclaire de ma robe pour à nouveau le regarder et rire doucement en lui disant:

-Il semblerait que je faisais des trucs un peu dingues avant. Il parait que je l'ai fais sur un coup de tête. En tout cas, je trouve ton pendentif très joli.

Je souris lorsqu'il me dit qu'il s'était sentis rassuré en me voyant de la scène. Je ne comprenais pas pourquoi et honnêtement, je ne cherchai pas à comprendre. Je répondis alors simplement, sans poser de questions:

-Tu n'as pas besoin de moi pour te sentir rassuré.

Puis un compliment arriva. "Oh et tu es très jolie. Ta robe te va bien." Oh, c'était... gentil. Si c'était une technique de drague, ça ne marchait pas. Je n'étais pas encore vraiment prête et encore moins si ça allait aussi vite. On ne se connaissait presque pas après tout. Je répondis donc très rapidement, pour passer à autre chose:

-Hum? Ah merci.

Je souriais toujours parce qu'un seul compliment ne voulait rien dire après tout. N'empêche que je devais avouer que le sourire de Gabriel avait de quoi faire fondre n'importe quelle fille, qu'elle soit de pierre ou non, contre les relations ou pour etc... Il me proposa ensuite d'aller nous promener. J'hochai la tête:

-Non ça ne me dérange pas. Au contraire.

Je sortis de la tente en sa compagnie, mon verre toujours à la main. Je bus enfin une gorgée de celui-ci d'ailleurs. Je vis alors Mikael, un prof de l'université, en compagnie d'un autre prof, monsieur Sylvester. J'avais plutôt tendance à éviter ce dernier. Mais Mikael, c'était autre chose. Un passé commun nous reliait et c'était la première personne de laquelle j'étais proche à l'époque qui avait acceptée de répondre à mes questions. Je souris doucement en reprenant la parole:

-Tu vois Mikael, celui qui est avec le prof Silvester? Il fait partis de mon passé. Tu ne vas pas le croire mais c'est un de mes exs. D'après lui, mes parents ne savaient normalement pas qu'on était sortis ensemble parce qu'on l'avait fait en cachette pour pas qu'ils le sachent, même si nos amis eux, le savaient. J'étais peut-être pas la gentille fi-fille à ses parents qu'ils veulent tant me faire croire.

Je ne cessais cependant pas de sourire, même si c'était doucement.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TITRE EN COURS +
« CITATION A VENIR » - auteur unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gabriel J. Fields

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Eve ♥
⊱ humeur : great
⊱ célébrité : Xavier Samuel
⊱ messages : 168
⊱ inscrit le : 30/10/2011

MessageSujet: Re: It's time to help other people   Lun 20 Aoû - 18:53

"Je vais bien. Et j'ai adoré la chanson." J'étais content, ça me rassurait et me donnait encore plus envie de retourner sur scène tout à l'heure mais je ne me connaissais que trop bien pour savoir que même si je trouvais sa remarque rassurante pour l'instant dès que j'allais me retrouver sur le coté de la scène, en coulisse, j'allais encore paniquer. C'est idiot mais c'est dans ma nature et dans ces cas, rien ne me rassure plus que mon pendentif qui me rappelle pourquoi je suis ici. D'ailleurs on aurait presque dis qu'Everleigh savait qu'il me fallait quelque chose d'indispensable pour monter sur scène, comme si elle le sentait mais bon j'imagine que beaucoup de gens de nos jours ont ce genre de porte bonheur, je tentais donc simplement de cacher ma surprise, sans poser de questions avant de lui montrer ce qui me tenait sans doute le plus à coeur. Je l'avais acheté en ville dans une boutique un peu rock'n'roll qui a malheureusement fermé. A l'époque, j'adorais y aller, il y avait tout ce que j'aimais, des vieux albums, des guitares, des objets de collection, des t-shirts. Je m'y sentais bien, dans mon élément. Tout ce qui manquait c'était un paquet de clope et vu que j'en avais toujours dans ma poche ce n'était pas un problème. J'étais jeune quand j'ai pris la décision de passer pro, j'avais quinze ans et ma vie en peu de temps avait pris une mauvaise tournure. Mais ça, c'est une autre histoire.

"J'ai quelque chose à te montrer. Descend la fermeture de ma robe et regarde le bas de mon dos." Soudainement, j'ai sentis mon coeur s'accélérer. Je ne comprenais pas on parlait de pendentif et là... Je devais surement me faire de fausses idées. Oui c'était ça, obligatoirement ! Je respirai doucement avec de faire ce qu'elle me dit et descendre doucement la fermeture de sa robe, en regardant sa peau. Bon sang, cette femme est parfaite. J'adorais la couleur de sa peau, sincèrement et heureusement qu'elle était de dos sinon je penses qu'elle m'aurait vu rougir un peu. Je posai alors mon regard sur le bas de son dos ou se dessinait une partition. Instinctivement je ne pu m'empêcher de passer mon doigt dessus en sourit " Génial ! Je le trouve super ! " Je remontai alors sa fermeture avant de la complimenter gentiment. Étrangement, je venais de commencer a flipper. J'étais le genre de garçon a tomber vite amoureux et cette femme me faisait un peu trop craquer alors que ce n'était que notre deuxième rencontre. J'avais vraiment peur surtout que je savais que pour elle c'était loin d'être le moment idéal pour avoir un crétin comme moi derrière. Bref, je n'ajoutai plus rien a mes compliments et en souriant, je sortis la suivant dans la foule alors qu'elle me montra quelqu'un a coté de prof Silv' ou Jared plutôt vu que lui et moi on se connaissait enfin plus et moi mais que surtout on a partagé une belle et mémorable cuite.Elle m'expliqua que ce gars en question était son ex. Je le détaillai, c'était donc ce genre de type qui la faisait craqué. Bizarrement, je me sentais vachement comme un gamin a coté de lui. Je soupirai. " Je vois. Vous avez parler de quoi ? Il t'en a dit plus sur toi ? Sur votre relation ? Fin je veux dire, tu as appris de nouvelles choses ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Everleigh A. Wilson

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Gabriel
⊱ où es-tu ? : Niagara Falls
⊱ humeur : En quête
⊱ célébrité : Claire Holt
⊱ messages : 1018
⊱ inscrit le : 23/08/2011

MessageSujet: Re: It's time to help other people   Lun 20 Aoû - 20:30

Bon d'accord. Lui demander d'ouvrir la fermeture éclaire de ma robe, ça pouvait prêter à confusion. Mais bon, seule j'aurais eu du mal et puis, je n'avais pas penser aussi loin. Je voulais juste lui montrer mon tatouage moi, rien de plus. Je remarquai mon audace lorsque je sentis son doigt frôler l'endroit où se trouvait mon tatouage. Je sentis un frisson me parcourir dans tout le corps. Mon coeur s'accéléra à son tour doucement et je devais avouer me sentir soulagée lorsqu'il referma la fermeture de ma robe. Rassurée parce qu'il me mettait mal-à-l'aise, si je pouvais dire. En fait, avec ma bêtise, je m'étais mise mal-à-l'aise toute seule. Bien vite, le stress que je pouvais ressentir redescendit. Il avait complimenté mon tatouage et je devais bien le dire, j'en étais fière de ce tatouage même si je ne me souvenais pas du moment où je l'avais fait faire. Je souriais donc simplement puis un nouveau compliment sortis de la bouche de Gabriel avant qu'il ne me propose de sortir, ce que nous fîmes. Je l'informai de qui était Mikael et je l'entendis soupirer. Je souris doucement et le regardai:

-Dis donc, pourquoi tu soupires? Je t'ennuies ou tu es jaloux du fait que j'ai eu une relation plus qu'amicale avec Mikael?

"Je vois. Vous avez parler de quoi ? Il t'en a dit plus sur toi ? Sur votre relation ? Fin je veux dire, tu as appris de nouvelles choses ?", me demanda t-il au sujet du jeune homme. Je me mis à repenser à ma rencontre avec lui. Oh oui, il m'avait appris de sacrés choses sur moi. Etais-je contente de les connaître? Oui et non. Au moins, je pouvais faire un lien entre mon passé et le manque de réponses de la part de mes parents. Ils voulaient me contrôler donc moins j'en savais sur mon passé et moins je risquais de leur échapper sinon je saurais à quel point il m'emprisonner dans la personnalité qu'ils voulaient. Ils voulaient une fille parfaite mais j'étais loin de l'être. Et ça n'était très certainement pas aujourd'hui que j'allais le devenir. Je finis par répondre:

-J'ai... J'étais emprisonnée par ma famille. Enfin, ils faisaient en sorte que je sois une fille parfaite donc je me suis rebellée. Et... Mikael a été une partie de ma rébellion. On a été très proche mais nous n'étions pas fait pour être en couple au final. Alors nous sommes restés amis. Je doute que tu veuilles les détails de notre relation.

Je me mis à rire doucement.

-Je te le présenterais plus tard si tu veux? On ne va pas les déranger dans leur conversation de profs.

Je riais toujours. J'étais de bonne humeur. Je me tournai alors vers le jeune homme, les yeux pétillants et tout en souriant:

-On mange une glace?

D'accord, c'était un peu nul d'avoir les yeux qui pétillaient pour une glace mais ça ne faisait que quelques jours que je reprenais doucement goût à la vie, que je prenais le temps de découvrir des plaisirs, ou plutôt les redécouvrir, aussi infimes et insignifiants soient-ils.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TITRE EN COURS +
« CITATION A VENIR » - auteur unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gabriel J. Fields

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Eve ♥
⊱ humeur : great
⊱ célébrité : Xavier Samuel
⊱ messages : 168
⊱ inscrit le : 30/10/2011

MessageSujet: Re: It's time to help other people   Jeu 23 Aoû - 20:14

" Dis donc, pourquoi tu soupires? Je t'ennuies ou tu es jaloux du fait que j'ai eu une relation plus qu'amicale avec Mikael? " Je la regardai un instant sans comprendre. Qu'est ce que j'étais censé dire au juste ? Est-ce que je ressentais de la jalousie ? Non ce n'était pas réellement ça. En réalité, je ne pouvais pas m'empêcher de penser que je n'avais pas de chance avec elle et c'était ça qui m'exaspérait mais honnêtement est-ce que je pouvais lui en parler librement ? J'avais des doutes. Moi qui la connaissait depuis un jour a peine. Je pris donc ça sur le ton de l'humour en riant. " Qui sait ! Non je plaisante. Je pensais a autre chose." Je lui demandai alors ce qu'elle avait pu apprendre sur elle-même et visiblement cette nouvelle rencontre lui avait été favorable vu qu'elle en savait désormais plus sur son ancienne vie. C'est étrange mais en regardant Everleigh j'avais du mal à l'imaginer rebelle dans l'âme. Enfin, indépendante oui mais de la a mener une rébellion j'avais l'impression qu'il y avait un énorme pas. Mais bon en même temps, sa vie a aussi beaucoup changer et l'Everleigh d'avant ne devait sans doute pas être la même qu'auparavant. " Euh ouais pourquoi pas, on verra ça plus tard." Avais-je répondu quand elle m'a demandé si je voulais rencontrer son ex. En faite, j'étais pas si sur de vouloir faire pote avec lui bien mais d'un coté il faisait partie de son autre vie alors... Je haussai donc les épaules en souriant puis acceptai avec plaisir sa proposition de glace ! Je me dirigea donc avec elle vers le stand. " Tu prends quoi ?" Je regardai alors la fille qui tenait le stand s'approcher de nous en souriant avant de nous demander ce qui nous ferait plaisir. Je regardai les différents parfums et sourit: " Pour moi, chocolat s'il vous plait." Je me tournai alors vers Everleigh le temps qu'elle choisisse ce qui lui ferait plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Everleigh A. Wilson

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Gabriel
⊱ où es-tu ? : Niagara Falls
⊱ humeur : En quête
⊱ célébrité : Claire Holt
⊱ messages : 1018
⊱ inscrit le : 23/08/2011

MessageSujet: Re: It's time to help other people   Ven 24 Aoû - 18:31

"Qui sait ! Non je plaisante. Je pensais a autre chose." Je lui souris. Aurais-je préféré qu'il me dise être jaloux? Je l'ignorais. S'il m'avouait une telle chose, je ne savais même pas comment je le prendrais. J'étais une femme en quête et plutôt dans le genre compliquée alors, il valait sans doute mieux que ça se passe comme ça. Je ne savais pas si j'étais prête à tenter quoi que ce soit, que ce soit avec Gabriel ou quelqu'un d'autre. Mais ce que je savais, c'était qu'il était dans mes pensées. Pourquoi? Je l'appréciais, ce devait sûrement être ça. Je l'aimais bien et je pensais sans doute que nous pourrions devenir de grands amis. Autre chose? ... Je préférerais ne pas répondre à cette question. C'est tôt. Trop tôt. Nous nous connaissions à peine et je sortais tout juste du coma. Ce n'était peut-être pas le moment le plus approprié... Et pourtant, j'avais envie de ressentir à nouveau des sentiments et des sensations du genre. Vous voyez? J'étais compliquée. Aucune des solutions ne me plaisait, ne me satisfaisait pleinement. Je finis par simplement demander, un peu curieuse malgré tout:

-Et à quoi tu pensais?

Je souriais toujours. J'avais appris à arborer un masque pour ne pas que les autres sachent quand j'allais mal ou quand je réfléchissais bien trop. Et là justement, j'étais en train de trop penser. Il allait falloir que je parle beaucoup pour cesser de penser autant. "Euh ouais pourquoi pas, on verra ça plus tard." Hum, ouais. C'était peut-être pas une bonne idée en fait. Un ami, si je pouvais déjà qualifier Gabriel d'amis (c'est surtout que nous devions être plus que des connaissances, nous avions tout de même déjà partager une cigarette. /Sbaff/) , et un ex... Ça pouvait ne pas forcément faire bon ménage. Surtout que Mikael était prof etc... Ça risquait de faire bizarre de présenter un élève et un prof, même s'ils ne se fréquentaient pas vu que Gabriel étudiait la musique et Mikael enseignait la photographie. Mais bon, c'était sûrement à éviter. J'avais fait une proposition un peu stupide et en y réfléchissant un peu, je m'en rendis enfin compte. Ce fut d'ailleurs en partie pourquoi je n'insistai nullement. Devant le stand de glace, Gabriel me demanda ce que je voulais. Hum... Il y avait tellement de parfums! Je parcouru la carte tandis que Gabriel choisit de prendre une glace au chocolat. Je portai mon index droit à ma bouche en émettant un petit: "hum...", signe que je réfléchissais toujours. Je devais avoir l'air bien cruche de mettre autant de temps à choisir mais le fait était que je ne savais même pas quels parfums j'aimais. J'avais déjà goûté au chocolat et j'avais apprécié mais il allait bien falloir que j'en goûte d'autres non? Je finis par relever mon regard au bout d'un instant pour sourire grandement et commander:

-Vanille pour moi.

Les glaces furent rapidement faites, bien sûr, et payées. Je me remis à marcher après avoir également remerciée la jeune femme et je repris la parole:

-Hum, j'adore les glaces.

Je souris, légèrement gênée. C'était un peu dingue la façon dont je m'exprimais mais comme dit, je redécouvrais tout au fur et à mesure. Ça devait sûrement faire rire d'ailleurs. J'étais naturelle et spontanée après tout. Je ne cherchais pas à savoir si ce que j'allais dire serait stupide ou non. Je me remis à interroger Gabriel, en souriant normalement cette fois:

-Tu remontes sur scène plus tard?

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TITRE EN COURS +
« CITATION A VENIR » - auteur unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gabriel J. Fields

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Eve ♥
⊱ humeur : great
⊱ célébrité : Xavier Samuel
⊱ messages : 168
⊱ inscrit le : 30/10/2011

MessageSujet: Re: It's time to help other people   Lun 27 Aoû - 18:46

"Et à quoi tu pensais?" Elle me mettait, a cause de cette question, en position difficile car je ne savais pas comment amener le fait qu'en réalité j'étais entrain de penser à elle ou plutôt à mes chances avec elle qui pour le moment demeurait encore nulle. Je ris donc avant de perdre un peu de temps. " Curieuse en plus d'être jolie." J'avais dis ça en toute innocence, en fait j'étais bien loin d'être un dragueur ou un bourreau des cœurs. J'avais même tendance a me montrer un peu maladroit sauf quand je dois faire passer des choses par ma guitare c'est d'ailleurs pour ça que je suis devenu guitariste. Mais pour le moment, il n'était pas question de mes sentiments mais plutôt de répondre à la question posée. Je ne voulais pas mentir. " Je me faisais juste la réflexion à savoir qu'il est ton genre de mec. Enfin je veux dire, si t'es sortie avec lui c'est forcément le genre de gars que tu aimes bien ou en tout cas que tu aimais bien." Je me dirigeai alors vers le stand de glace sans plus rien ajouter et demander gentiment à la vendeuse une glace à chocolat alors qu'Everleigh, elle, préféra la vanille après avoir longtemps hésité. Je n'avais cependant pas pu m'empêcher de sourire en la voyant porter son doigt près de sa bouche alors qu'elle regardait la carte des parfums. Je la trouvai adorable sans trop savoir pourquoi. Je léchais doucement ma glace en me disant qu'elle était très bonne mais ce fût la belle blonde qui se montra la plus enthousiaste, je ris doucement. "J'aime les glaces aussi." Je me remis alors a marcher pour chercher un endroit tranquille ou l'on pourrait s'asseoir heureusement à la base cet endroit est une sorte de parc et on pouvait y trouver quelques bancs même s'ils ont été écartés du coeur des activités. Elle me questionna alors sur la suite de ma soirée, je lui souris. " Ouais. Je remonte sur scène en début de soirée. Ça me laisse un peu de temps pour profiter un peu aussi de la fête."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Everleigh A. Wilson

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Gabriel
⊱ où es-tu ? : Niagara Falls
⊱ humeur : En quête
⊱ célébrité : Claire Holt
⊱ messages : 1018
⊱ inscrit le : 23/08/2011

MessageSujet: Re: It's time to help other people   Mar 28 Aoû - 17:26

"Curieuse en plus d'être jolie." Honnêtement, j'appréciais beaucoup Gabriel. Je ne savais pas pourquoi ni comment ni d'où, mais j'éprouvais une sincère sympathie pour lui. Pourtant, je le connaissais à peine. Mais c'était bel et bien le cas. Pourtant, ces compliments qu'il me faisait me mettait un peu mal à l'aise. En effet, je ne comprenais pas très bien le pourquoi il m'en faisait. Je veux dire, nous nous connaissions à peine et à part pour me draguer, je ne voyais pas trop pourquoi il me dirait ce genre de choses. Dans un autre sens, il était vrai que le fait qu'il me trouve jolie me faisait plaisir. Cependant, je décidai de ne rien répondre. Il répondit alors à ma question: "Je me faisais juste la réflexion à savoir qu'il est ton genre de mec. Enfin je veux dire, si t'es sortie avec lui c'est forcément le genre de gars que tu aimes bien ou en tout cas que tu aimais bien." Pourquoi pensait il à ça? Je ne voyais pas le rapport. Ca ne devrait pas le faire travailler le fait que je sois sortie avec lui et que donc par conséquent, il avait été mon genre de mec. Je répondis simplement:

-Et bien... C'est vrai qu'il est attirant. Mais je ne sais pas s'il serait encore mon genre de mec actuellement...

Après avoir commandé nos glaces, nous nous mîmes à marcher et il avait rit lorsque je m'étais montrée si enthousiaste quant à ma glace. J'avais donc simplement souris. En trouvant un banc, on s'installa et je lui avais demandé s'il retournerait sur scène plus tard, ce à quoi il me répondit que oui mais que en début de soirée et qu'ainsi il pourrait profiter de la fête également. J'hésitai tout en mangeant ma glace puis je finis par reprendre la parole:

-Il faut que je te demande un truc Gabriel. Pourquoi ces compliments?

Je ne lui dis pas tout ce qui me dérangeait. Je préférai attendre de voir sa réponse pour vraiment m'énerver si c'était nécessaire ou pour bien lui faire comprendre les choses.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TITRE EN COURS +
« CITATION A VENIR » - auteur unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gabriel J. Fields

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Eve ♥
⊱ humeur : great
⊱ célébrité : Xavier Samuel
⊱ messages : 168
⊱ inscrit le : 30/10/2011

MessageSujet: Re: It's time to help other people   Dim 2 Sep - 17:05

"Et bien... C'est vrai qu'il est attirant. Mais je ne sais pas s'il serait encore mon genre de mec actuellement..." Ça paraissait assez logique, elle avait totalement changé de vie après tout et peut-être que ses goûts seront différents eux aussi comme sa personnalité qui a surement du beaucoup changer par rapport à celle qu'elle était avant. J'étais assez satisfait de sa réponse, non je n'attendais rien d'elle, même pas qu'on se revoit après aujourd'hui mais je me plaisais a croire qu'un jour peut-être je serais son genre de mec. Mais tout ça n'était bien sur que mon imagination. C'était étrange mais je me sentais un peu comme un jeune adolescent qui craque pour une fille et qui espère qu'un jour celle ci s'intéressera à lui sans pour autant avoir de mauvaises pensées. Je sais, c'était difficile a croire pour un jeune de mon âge mais mettre des filles dans mon lit ce n'était pas mon truc. J'avais le boulot pour ça et encore, je fais en sorte d'avoir un autre contact que celui de nos corps avec mes clientes, j'aime leur parler et j'aime quand elles me parlent. En faite, j'étais un romantique, j'avais besoin d'affection, d'amour, de bisous, de disputes, de réconciliation mais tout ça sans l'avouer devant mes amis j'étais plus a faire le malin comme tout les gars. En faite, je suis quelqu'un d'ordinaire et c'était peut-être ça le problème. Everleigh, elle, ne l'était pas. Comment je le savais ? J'en savais rien. Je le sentais plutôt, j'avais l'impression qu'elle serait déçue de mieux me connaître. C'était sans doute pour ça que j'étais si silencieux en mangeant ma glace du moins jusqu'à ce qu'elle me pose une drôle de question. Il faut que je te demande un truc Gabriel. Pourquoi ces compliments? J'étais surpris et je pense qu'elle l'avait sans doute vu son mon visage.Pourquoi je la complimentais ? Je ne me suis pas posé la question. Je suppose que la question devait se traduire par " est-ce que tu dis ça pour me draguer ?" Je dois avouer que ça pouvait porter à confusion. Je ris doucement avant d'essayer de m'expliquer. "Je t'ai complimenté parce que c'était ce que j'ai pensé simplement. Désolé si je t'ai mis mal à l'aise, je pensais que c'était sympa." J'avais cru comprendre que mes compliments lui faisait se poser quelques questions sur mes vraies intentions mais je voulais qu'elle se rassure, même si elle me plaisait énormément je savais que nous ne savions rien l'un de l'autre et surtout qu'elle avait d'autres priorités. Je ne rajoutai rien de plus et termina ma glace en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Everleigh A. Wilson

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Gabriel
⊱ où es-tu ? : Niagara Falls
⊱ humeur : En quête
⊱ célébrité : Claire Holt
⊱ messages : 1018
⊱ inscrit le : 23/08/2011

MessageSujet: Re: It's time to help other people   Mer 5 Sep - 22:44

Je t'ai complimenté parce que c'était ce que j'ai pensé simplement. Désolé si je t'ai mis mal à l'aise, je pensais que c'était sympa. J'avais été obligée de lui demander pourquoi il me complimentait tellement en si peu de temps. Je ne l'avais pas rejoint depuis longtemps mais cela ne l'avait pas empêché de me faire deux ou trois compliments et vu que nous nous connaissions à peine, j'avais trouvé ça disons très... très peu subtile et ça sous entendait beaucoup de choses. Trop de choses à mon goût. Pourtant, je ne pouvais pas nier qu'il me plaisait énormément. Mais n'était-ce pas pour le moment qu'une attirance purement physique? Le jeune homme semblait adorable mais personne ne pouvait prédire si nous allions ou non bien nous entendre lorsque nous nous connaîtrons plus amplement. Si tout du moins nous venions à nous revoir, bien entendu. J'hochai la tête doucement et m'expliquai:

-C'est sympa. Vraiment! Le truc c'est juste que je n'aime pas trop ça, c'est tout...

Il termina sa glace en souriant. Son sourire était à tomber, je vous l'avais déjà dit? C'était dur de résister à la tentation. Je ne savais pas si je lui plaisais mais ne pas lui faire comprendre qu'il m'attirait malgré tout, c'était difficile. Sauf que j'avais d'autres chats à fouetter. Mais dans un autre sens, pourquoi devrais-je mettre mes relations personnelles, d'une certaine façon, de côté? Je lâchai un soupire à cette réflexion tout en terminant ma glace. Je finis par demander à voix haute, sans même m'en rendre compte en vérité:

-Tu ferais quoi à ma place? Tu te consacrerais à ton passé ou plutôt à redécouvrir les choses oubliées, comme des sentiments, des sensations, des envies en laissant le reste de côté, à savoir la personne que t'as été, ce que tu as fait etc...?

Bien sûr, c'était adressé à Gabriel même si je ne m'en étais pas rendu compte que je le disais à voix haute. Je me repris et décidai de faire en sorte de rectifier ça parce que ça laissait sous entendre beaucoup trop de choses que je ne voulais pas laisser sous-entendre justement.

-Oublie ça, c'est pas important. J'ai en quelque sorte réfléchis à voix haute... On va... voir le concert de plus près?

J'avais essayé de changer de sujet mais mon hésitation en proposant rapidement qu'on aille voir le concert de plus près prouvait bien que j'avais totalement improvisé. Et puis, Gabriel semblait être têtu mais il respectait également beaucoup les "demandes" (je trouve plus le mot --') des gens, donc je me demandais s'il allait insister, répondre à ma question, ou s'il allait céder.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TITRE EN COURS +
« CITATION A VENIR » - auteur unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gabriel J. Fields

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Eve ♥
⊱ humeur : great
⊱ célébrité : Xavier Samuel
⊱ messages : 168
⊱ inscrit le : 30/10/2011

MessageSujet: Re: It's time to help other people   Dim 16 Sep - 18:47

"C'est sympa. Vraiment! Le truc c'est juste que je n'aime pas trop ça, c'est tout..." J'avais du mal a comprendre, je ne voyais pas ce que j'avais fais de mal avec ces compliments mais en tout cas je me sentais vraiment con. Je ne voulais vraiment pas paraitre grossier, ou encore lourd mais visiblement je l'avais été. Peut-être avais-je trop laissé sous entendre qu'elle me plaisait énormément ? Pourtant, il me semblait qu'il était clair que je n'attendais absolument rien d'elle. Ni qu'elle m'apprécie, ni qu'elle me parle, ni même qu'on se revoit un jour après celui-ci. Je sais, c'est un peu paradoxale. Je la complimente, mais je ne veux rien d'elle. C'est pourtant vrai. Mais alors pourquoi est-ce que je le faisais ? Sans doute avais-je trop l'habitude de dire ce que je pense. Je perdis doucement mon sourire et m'excusa pour les compliments. " D'accord, je n'en ferai plus. Désolé." Je me concentrai alors sur ma glace, retrouvant mon sourire. Je ne me sentais pas trop rejeté, je comprenais, elle avait d'autres choses a régler et j'étais loin d'être ce qu'il lui faut. L'équilibre, une belle vie, quelqu'un la toujours pour elle. Enfaite, je n'étais fais pour aucunes femmes. Musicien qui ne décolle pas, enfant abandonné, qui se prostitue. Ce n'était pas étonnant qu'elle se sente mal à l'aise.

Je restai silencieux pendant un long moment jusqu'à ce qu'elle me pose cette question. Qu'aurais-je fais ? En réalité, moi non plus je ne connaissais pas mon passé ou plutôt je n'avais pas d'attache. Pas de parents, je ne savais pas qui j'étais réellement. Au delà d'un bébé découvert dans le métro londonien. "Oublie ça, c'est pas important. J'ai en quelque sorte réfléchis à voix haute... On va... voir le concert de plus près ?"En regardant le sol, je répondis presque par automatisme. " On est toujours tenter de retrouver notre passé mais...Parfois c'est juste impossible, trop douleur, difficile. Je pense que si j'étais dans ce cas, j'irai de l'avant, j'essayerais de trouver ce que je n'ai pas eu, ce que j'ai perdu. Mais en sachant que ça ne sera jamais la même chose et que...rien ne pourra remplacer ce qu'on a eu et ce qu'on aurait pu avoir si la vie avait été différente." Je ne rajoutai rien de plus. Et me leva avant de lui accorder un sourire "Oui on peut aller voir le concert si tu veux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Everleigh A. Wilson

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Gabriel
⊱ où es-tu ? : Niagara Falls
⊱ humeur : En quête
⊱ célébrité : Claire Holt
⊱ messages : 1018
⊱ inscrit le : 23/08/2011

MessageSujet: Re: It's time to help other people   Mar 18 Sep - 18:23

"D'accord, je n'en ferai plus. Désolé." Je le vis perdre son sourire et je me sentis affreusement coupable. Avais-je le droit de lui demander de ne plus me faire de compliments et donc d'aller à l'encontre de qui il était, juste parce que moi j'avais besoin de temps pour supporter ce genre de choses? Surtout qu'au fond, recevoir des compliments ne voulait rien dire. Il pouvait être de nature à vouloir faire plaisir, à dire ce qu'il pense, sans forcément avoir des arrières-pensées! Alors non, je n'avais pas le droit de me plaindre à ce niveau. "On est toujours tenter de retrouver notre passé mais...Parfois c'est juste impossible, trop douleur, difficile. Je pense que si j'étais dans ce cas, j'irai de l'avant, j'essayerais de trouver ce que je n'ai pas eu, ce que j'ai perdu. Mais en sachant que ça ne sera jamais la même chose et que...rien ne pourra remplacer ce qu'on a eu et ce qu'on aurait pu avoir si la vie avait été différente." Il essaierait de retrouver les choses perdues hein... Les sensations et tout ça. En réfléchissant, il avait sans doute raison. Je devrais sûrement me concentrer sur mon futur et non mon passé, même si je savais que plus rien ne serait pareil. Il fallait aller de l'avant. Lorsqu'il mentionna le fait qu'il fallait tourner la page même en sachant que ce ne sera jamais la même chose et que rien ne pourra remplacer ce qu'on avait eu, mes yeux allèrent se poser sur Mikael que je voyais encore de loin. Effectivement, rien ne sera plus jamais pareil. Je vais devoir tâcher de rendre mon futur meilleur que mon passé. Si déjà, tout changeait alors autant que tout change de manière positive, non? Je réalisai que j'avais "râlé" sur Gabriel alors que je ne m'étais pas gênée. Je lui avais fait ouvrir ma robe, j'étais venue le voir dans sa loge, rien ne m'y obligeait pourtant! J'avais de petites attentions pour lui, également sans arrière pensée, mais il ne fallait pas que je m'étonne avoir des compliments puisque je l'avais, en quelque sorte, provoquer. Même si c'était de la manière la plus involontaire. Il accepta que nous allions voir le concert de plus près. Je me levai et, gênée, je repris:

-Je... Je suis désolée... Il vaudrait sûrement mieux que je rentre chez moi.

Je m'approchai et déposai un baiser sur sa joue. Je ne voulais pas qu'il pense que je partais à cause de lui parce que ce n'était nullement le cas. En fait, si, d'une certaine façon. Mais c'était parce qu'il m'avait fait réfléchir à une chose, notamment sur mon futur. C'était donc plus grâce à lui qu'à cause de lui. Je lui adressai un dernier petit sourire avant de m'éclipser...

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TITRE EN COURS +
« CITATION A VENIR » - auteur unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: It's time to help other people   

Revenir en haut Aller en bas
 

It's time to help other people

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara University™ :: Time to, delete you :: Les Archives :: 2011-2012 :: Archives rps
-
Votez !
Un vote toutes les deux heures ♥
www.obsession27
www.shitamachihito
www.nom du top