AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 MIKAEL&CHAÏMA ▬ Un retard pas très discret.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: MIKAEL&CHAÏMA ▬ Un retard pas très discret.    Sam 28 Juil - 12:46



Caché sous ma couette, j'entendu mon réveille sonner, un vacarne insupportable, je sortis mon bras de sous la couette et tapa assez violemment sur le réveille pour qu'il arrête de sonner, bien sûr, j'eu du mal à trouver le réveille, c'est au bout d'une minute que je le trouvais enfin et que je tapais dessus. Je restais sous la couette m'étirant, un peu trop même, une crampe dans le mollet apparu, je m'assis tenant mon mollet m'exclamant d'un : "Oh la vache ça fais trop mal.." La douleur disparue au bout de deux minutes, je soupirais de soulagement, m'asseyant alors pied au sol et fesse toujours sur le lit. Je levais les bras au ciel m'étirant, regardant pendant cinq minutes en face de moi, puis je finis par me lever et aller prendre ma douche. Dix minutes plus tard, je pris un truc pour manger assez rapidement tout en ayant une serviette de douche autour de moi, je cherchais quoi me mettre, j'allais me vêtir d'un chandail crème, un peu décolleté, mais pas trop non plus, d'un jean assez moulant et certainement des chaussures plates, je n'arrivais pas à supporter des talons toute une journée, puis aujourd'hui j'avais une grosse journée.

Une fois terminée de manger mon petit déjeuner, j'allais dans la salle de bain, m'habillant, me lavant les dents, me coiffant, bref me rendant potable au vu de tous. Je me maquillais aussi un peu, pas trop car j'avais déjà des yeux globuleux, alors j'évitais de les faire trop ressortir. Une fois tout prête, je remarquais mon linge propre mais mouiller, j'allais donc le mettre sur le file à linge de la fenêtre pour qu'il sèche, comme ça lorsque je rentrerais de cours j'aurais juste à le repasser. Tellement j'étais concentré dans ce que je faisais que je ne vu pas le temps passer c'est une fois terminé que je remarquais que j'avais quinze minutes de retard, je pris mon portable sur la table de nuit, puis mon sac de cours et je sortis de la chambre, courant alors pour aller en salle de cours. Je ne voulais déjà pas me faire remarquer à la base, surtout dans ce cours, je ne voulais pas que le professeur me remarque, je le connaissais, même si je n'avais pas repris contact avec lui depuis mon arrivée ici, je me répétais sans cesse qu'il ne se souvenait pas de moi, mais comment ne pas se souvenir de moi, du moins, ce qu'on a vécu, je préférais même pas me poser de question et préférer jouer la carte de la discrétion et de l'élève.. Au retard pour le coup.

Arrivé devant la porte, je m'arrêtais net pour reprendre ma respiration, me recoiffant un peu, frappant alors à la porte, lorsque j'entendis la permission d'entrer je dis, ayant tout les regards bien évidemment fixer sur moi. "Bonjour, excusez-moi de mon retard, j'ai eu une panne d'oreiller." Je n'allais pas dire que j'étendais mes petites culottes et que je n'avais pas vu le temps passer. J'attendis de voir ce que Mikael allait me dire, enfin mon professeur, avant d'aller m'installer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: MIKAEL&CHAÏMA ▬ Un retard pas très discret.    Mar 31 Juil - 19:28





Encore une journée parmi toutes les autres, j’aimerais bien dire que je ressens encore une espèce d’excitation frénétique dû au fait que j’allais rencontrer encore mes élèves pour une deuxième fois mais non, je ressentais toujours la même ennuie qu’à mon habitude. J’aurais aimé rester dormir encore longtemps, louper la sonnerie de mon cadran et dormir jusqu’à ce que je passe l’heure de mon cours. N’allez pas croire que je hais être professeur au contraire j’aime bien, le problème ce sont plus les élèves de la classe. Des gosses désintéressés, qui prennent ce cours parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils veulent faire dans leur vie, c’est en quelque sorte une opportunité de faire un cours facile. La photographie est tout sauf facile, soyons clair, quand on n’a pas le talent pour photographier les trucs que je demande on est malheureux dans ce cours, ce n’est pas tout le monde qu’il y a du talent, rare sont ceux qui en ont un naturel.

Voilà que maintenant j’étais assis dans mon lit, j’avais les yeux ouverts et je me demandais quand j’allais retrouver l’envie de me lever. Je mis un pied par terre puis un autre et hop, j’étais levé. J’allai directement dans la douche pour ne pas regretter ma décision. Une fois ma douche terminé j’allai dans mon armoire choisir un jean bleu et un chandail noir simple avec un col en v pas trop prononcé. J’enfilai mes bottes puis je marchai jusqu’à ma cuisine, je décollai ma machine à café puis je mis deux toasts dans le grille-pain. Je sortis le chocolat aux noisettes et les fraises puis j’attendis que mes toasts sautent du grille-pain pour les graisser et les manger. Une fois ma tâche terminé, je mis mon café dans un thermos puis je quittai mon appartement pour me rendre sur le campus de l’école.

Une fois arrivé, je me rendis directement dans mon bureau pour prendre les devoirs que j’avais corrigé la journée d’avant et les nouveaux que j’allais donner pendant mon cours. Plus que 5 minutes et j’allais devoir commencer à jouer au professeur sympathique que tout le monde adore. Je me rendis à ma classe tâchant de me mettre un sourire au visage. Une fois arrivé je pris place à mon bureau, souriant aux élèves à mesure qu’ils entraient. Les 5 minutes étaient écoulées, il est temps de commencer mon cours. Je distribuai mes copies de devoirs quand j’entendis la porte claquer. La fille qui entrait je la connaissais, en fait, je l’avais remarqué le premier jour quand elle était entré dans ma classe, difficile d’oublier un si jolie visage, encore plus pour un photographe qui s’était amusé à le prendre en photo. D’habitude je ne suis pas un obsessionnel amoureux, au contraire, je déteste l’amour. Cette fille me rendait un peu obsessionnel, je ressentais toujours un petit quelque chose pour elle, même si j’étais assez professionnel pour ne pas laisser paraitre. Je me tournai vers elle en allant prendre sa copie, je me rendis prêt d’elle. ‘’ La prochaine fois tâchez de mettre votre cadran à la bonne heure Mademoiselle Hallinger, compris? ‘’ Dis-je de mon ton sévère mais calme. Je tournai les talons pour me rendre prêt du tableau ‘’ Aujourd’hui chers élèvent, je veux que vous fassiez des photos en noir et blanc, je vais vous expliquer les différentes techniques possibles pour prendre de belle photo et vous sentir un peu plus à l’aise. ‘’ Je fis un sourire à l’ensemble de la classe pour ne pas les faire paniquer. J’expliquai les différentes techniques pour prendre de belle photo puis je leur demandai de ce mettre en équipe de deux disant que j’allais prendre la dernière personne avec moi comme nous étions un chiffre impair.

[ Désolé c'est pas très bon mais je me reprend... et désolé du retard j'étais partit en mini voyage ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: MIKAEL&CHAÏMA ▬ Un retard pas très discret.    Mer 1 Aoû - 9:41

Arrivé devant la porte de la classe, je passais ma main dans mes cheveux me recoiffant, en profitant pour regarder autour de moi, personne, je remontais alors mon jean, pour ensuite frapper et entrain dans la classe, je m'excusais aussitôt de mon retard, j'écoutais ses paroles, tendant ma main pour prendre ce qu'il me tendait, je fis un hochement de tête positif ajoutant alors à celui-ci. "Oui monsieur. " Je pris correctement la feuille qu'il m'avait donnée, rajoutant. "Merci." J'allais ensuite m'asseoir, j'étais le centre des attentions, mais aucune importance, je m'installais à ma place habituellement, un élève me dit alors ce que j'avais manqué, l'idée que monsieur Street nous demandaient, me plaisait fortement, j'adorais prendre les photos en noir et blanc, aimant apprendre, j'écoutais attentivement les différentes manières, pour pouvoir m'améliorer dans mon boulot, après tout j'étais ici pour apprendre, puis j'appréciais tellement la façon dont il avait à décrire les choses. C'était l'un de mes cours préférer, enfin depuis peu certes, mais j'adorais tellement ce cours.

Une fois toute les explications terminées, ils nous demandaient à nous tous de faire des équipes, la seule chose qui me venu en tête c'était nous étions en nombre pair dans cette classe, une personne allait se retrouver seul, puis étant exigeante dans mon travail, peu de personnes voulaient travailler avec moi. J'étais têtu et je savais ce que je voulais, quand la personne ne marchait pas dans mon sens je lui faisais bien comprendre. Je restais assise demandant autour de moi, qui c'est qui voulait se mettre avec moi, mais j'eu beaucoup de refus, je pensais toute suite que j'allais finir avec lui, mon dieu il allait complètement me perturber. Je continuais pourtant à me chercher un partenaire pour nos travaux, mais en vin.

Je regardais le professeur venir à moi, je compris de suite que nous allions faire équipe, bon, je devais prendre sur moi, ne surtout pas divaguer dans d'autre sujet que mon devoir. Puis je savais surtout que j'allais plus travailler seul, étant professeur il allait juste m'expliquer, non pas faire le travail à ma place, à vrai dire ceci me convenait fortement, j'aimais travailler seul, pour la photographie j'ai toujours été seul, je n'aime pas spécialement faire de travail d'équipe, nous n'avions pas tous la même vision des choses. Puis je suis un peu le genre de personne à être dans ma bulle quand j'avais mon appareil photo en main. Parlant de celui-ci, je le sortis de mon sac, de sa belle pochette, bref, s'était l'objet le plus précieux à mes yeux. Je savais que nous n'allions pas prendre de photo dans la classe, donc tous les élèves ce levèrent à l'indication du professeur, nous avions une porte qui menait dans la cours de l'université, une magnifique cours, je sortis en même temps que les élèvent, tout le monde ce mit avec son partenaire, j'attendais moi le professeur, l'observant, mais pas trop non plus.

Puis je remarquais au loin mes sous-vêtements étaler, un élève ne manqua pas de zoomer à l'aide de son appareil photo me complimentant moqueur des sous-vêtements que je portais. Tout le monde se mit à regarder mes sous-vêtements, je roulais des yeux leur disant. "Prenaient les en photos ça vous fera un souvenir au moins !" Je soupirais, me mettant à regarder autre part, cherchant un endroit où je pourrais prendre de jolies photos.

| HJ : Pas de soucis, prend ton temps.|
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: MIKAEL&CHAÏMA ▬ Un retard pas très discret.    Mer 1 Aoû - 18:35

Je n’aime pas les élèves en retard, c’est en quelque un manque de respect flagrant, on n’arrive pas en retard à un cours qu’on adore, on s’y pointe à l’avance. J’ignorais si s’était parce que s’était justement elle mais je n’étais pas frustré, j’étais plutôt intrigué de savoir pourquoi elle ne s’était pas pointé à mon cours à l’heure, Hallinger était une élève brillante, elle avait toujours de superbes notes, de superbes travaux. Je crois qu’en fait mon point de vue est souillé parce que je l’ai déjà embrassé, j’ai déjà eu un flirt avec elle et que je l’ai déjà aimé, en fait je crois l’aimer encore. Croire aimer une personne je trouve que c’est assez déroutant, on ne sait jamais comment réagir, une partie de moi aurait envie de la toucher, d’oublier le reste du groupe et de retourner l’embrasser à pleine bouche, l’autre partie de moi voulait se rappeler que j’étais un professeur, que je devais rester professionnelle et que je ne devais pas embrasser mes élèves… Cette partie de moi trouvait sa beaucoup plus dur que la première, résonner un instinct qu’on a déjà eu c’est difficile.

J’expliquai le contenu de mon cours, mon regard ne cessait pas de revenir vers Chaïma, j’essayais de me résonner et d’être plus subtile mais il revenait sans arrêt à mesure que j’expliquais mes différentes techniques. Je dictai par la suite aux membres de mon groupes qu’ils devaient se mettre en groupe de deux pour se prendre en photo mutuellement, je voulais voir comment le travail d’équipe se déroulait et comment les élèves collaboraient ensemble. Je sais que quand on est professeur on doit évaluer différente perspective de travaille, celle-là allait être amusante. Comme nous étions un chiffre impair, j’avais offert à l’élève qui allait se trouver seul qu’il pouvait se mettre avec moi. J’ignorais que cette élève allait être Chaïma, en fait, je croyais qu’elle était plutôt populaire, que tout le monde voudrait travailler avec elle parce qu’elle est talentueuse, pas qu’elle serait mise de côté.

Respire Mikael, soit cool et ne lui fait pas croire qu’elle te plait, reste tout simplement le professeur souriant et le parfais rôle de l’homme modèle intouchable, tu peux le faire pendant un cours lapse de temps, tu vas réussir. Il fallait que je m’encourage pour réussir, sinon j’allais craquer. Je me dirigeai directement vers elle pour lui annoncer que nous allions faire équipe, que j’allais lui expliquer les différentes techniques importantes pour qu’elle soit talentueuse et qu’elle réussisse puis je me remis devant la classe pour prévenir tout le monde que la classe allait se dérouler dehors, que le décor serait plus beau pour prendre des photos. J’attendis que tous les élèves sortent de la classe pour fermer la porte puis je les observai se mettre en équipe.

Étrangement tout le monde semblait rire d’une personne en particulier, je me tournai pour voir de qui il s’agissait pour avertir et remettre à l’ordre quand je me rendis compte que s’était Chaïma et ses sous-vêtements. Je tapai des mains pour remettre à l’ordre tout le monde puis je me dirigeai vers elle avec un sourire que je voulais calme et serein, comme j’étais un acteur très doué, tout ça paraissait vraiment réelle. ‘’ Alors je vais te laisser me diriger, me placer ou tu veux et si je trouve que tu es complètement dans la mauvaise direction je vais te corriger, ça te va? ‘’ Dis-je en lui faisant un sourire pour la rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: MIKAEL&CHAÏMA ▬ Un retard pas très discret.    Mer 1 Aoû - 21:08

Me voilà installer à ma place habituelle, je détestais être en retard dans mes cours préférer, surtout des cours donnéspar un professeur assez spécial à mes yeux. Je ne pouvais point résister à son charme, à vrai dire il m'arrivait de rêver de lui, surtout depuis mon arrivée ici, combien de fois j'avais rêvé qu'on allaient se retrouver tout deux, fou l'un de l'autre. Malheureusement nous ne pouvions point, puis je ne voulais pas me faire virer d'ici, j'avais tellement besoin de ce diplôme pour pouvoir travailler de ma passion. J'avais une hâte que tout se termine, après tout, une fois terminé je pourrais sortir avec qui bon me semble, mais malheureusement pour moi, c'était ma première année, puis j'étais loin d'être une fille patiente, je savais qu'un jour j'allais foncer, mais pas maintenant, j'avais des doutes de ce qu'il ressentait pour moi, après tout, nous nous étions pas reparler depuis du moins si, mais seulement pour les cours et encore.

Je ne pouvais nier qu'il ne me faisait pas effet, après tout, vous avez vu comment il est canon, son sourire irrésistible qu'il offrait à toute la classe, même si ça pouvait se voir que ceci n'était pas totalement sincère, j'en avais vu moi des sourires sincères et à me rendre complètement folle. Ce n'étais plus le cas, ça me manquer il fallait l'avouer. Passons. J'étais en train de chercher un partenaire, mais rapidement je conclus que j'étais seul, tout le monde ne voulaient pas travailler avec moi, apparemment j'étais chiante question travaille, même mes amis me le faisaient comprendre. Bon d'un côté je les comprenais, j'avais parfois moi aussi du mal à me supportait. J'aperçu Mikael venir à moi, me faisant comprendre que nous allions faire équipe ensemble, mon coeur palpita rapidement quand il venu à moi, si je vous dis que j'avais une terrible envie de lui sauter dessus, vous me croirez ?

Une fois à l'extérieur, je me fis charrier par mes sous-vêtements, à vrai dire, je m'en fichais un peu, puis si sa les amusés tant mieux pour eux. Je lui fis une petite réplique pour ensuite chercher un endroit où je pourrais prendre des clichés en noir et blanc. J'écoutais Mikael, mettant l'appareil photo autour de mon cou. Comme à mon habitude, je pris l'élastique m'attachant les cheveux, j'avais toujours fais ceci, depuis mon adolescence à maintenant, c'était un tic, que Mikael connaissait, je n'avais pas vraiment changer, surtout en ce qui concernait les photos, je ne voulais aucun défaut sur la photo. "Peux-tu te mettre.. Vous pouvez pardon.." Je soupirais à mes paroles, voilà que je commençais à me laisser aller, je repris alors avec un sourire, comme si rien ne c'étais passé. "Pouvez-vous vous mettre là ?" Je lui indiquais l'endroit puis j'attendis alors son avis lui disant. "C'est bon si c'est ici ?" À vrai dire, je n'étais pas vraiment concentré, je voulais pourtant faire un bon boulot, pour me pardonner de mon retard, mais aussi pour prouver mon talent. Mais mon charmant professeur me perturber totalement, surtout que c'était mon partenaire pour le boulot que je devais faire.

J'avais envie de le prendre en photo, de le mettre dans mon fond d'écran d'ordinateur et rêver de lui à chaque fois que j'allume mon ordinateur. Bon j'avoue, ça faisait la fille complètement accroc, mais je l'étais peut-être ? Une fois la position indiquée, je pris les photos, de magnifiques photos à mes yeux, pourtant je savais qu'au plus profond de moi, les photos pouvaient être encore mieux, je demandais alors. "Mikael regarde.." Roh la vache, deuxième fois, je levais mes yeux de mon objectif fermant les yeux complètement navré, j'espèrais que personne ne m'avait entendu, mais surtout lui. "Désolé. Pouvez-vous regarder ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: MIKAEL&CHAÏMA ▬ Un retard pas très discret.    Jeu 2 Aoû - 4:43

Le charme de Chaïma était complètement déroutant pour moi, s’était une espèce d’enchantement comme dans les films de Walt Disney ou la sorcière jetait un sort au prince pour le faire tomber amoureux. Je me sentais comme attiré par une force d’attraction, je ne pouvais pas aller contre mon propre sentiment, j’avais envie de traverser la salle de cours, de l’étendre sur un bureau, d’embarquer sur elle et de l’embrasser en lui faisant l’amour comme un fou. J’avais envie de la voir nue et même si mon imagination de photographe était assez développée, je ne pouvais pas m’imaginé un tel chef d’œuvre. Je s’avais que s’était contre la moral de l’établissement, le directeur m’avait bien avertie que la politique de l’établissement n’aidais pas les hommes qui couchaient avec leur élève, elle les congédiait et finissait par les faire suivre en justice. Je n’avais pas envie de me faire mettre en prison, avec le beau visage que j’avais je n’avais pas besoin d’aller dans une cellule ou les mecs me prendraient pour leur coqueluche et ou je me ferais attoucher pendant toute mon année.

J’aimais bien l’idée de travailler en équipe avec un élève, la plupart du temps je tombais sur une perle rare, un élève que j’aimais toujours plus que les autres parce qu’il me prouvait son talent. Dans les rares cas je trouvais une personne nulle à chier que je finissais par mettre dehors de mon cours pour ne pas perdre de temps et ralentir le niveau du groupe. Je vous avouerais avoir été surpris en voyant que Chaïma se retrouvait seul, quand j’étais à l’école je m’efforçais de me mettre en équipe avec la personne la plus doué, histoire d’avoir les meilleurs notes possibles, pas me mettre avec un copain. J’ignorais pourquoi mais les élèves ne pensait pas comme moi, il ignorait Chaïma justement parce qu’elle prenait son cours au sérieux et parce qu’elle était autocritique. Je vous avouerais être content que ça soit elle sur qui je suis tombé, pas parce que je l’aime comme un fou et que je suis attiré par elle mais parce que je sais que je ne perds pas mon temps à lui enseigner.

Une fois dehors j’attendis que tous les élèves se mettent en équipe avant d’aller rejoindre mon élève, je ne voulais pas laisser mes élèves seuls sans consigne alors je gardais tout de même les yeux sur eux. Je passai une main dans mes cheveux en lui faisant un sourire pour lui prouver que je voulais qu’elle soit confiante et non poule mouillé. Elle attachait c’est cheveux, geste que je l’avais vu faire des milliers de fois quand nous étions sorti ensemble, souvenir souvenir. Je l’écoutai me demander de me mettre à cette endroit, le fait qu’elle m’est demandé par un tu de me placer-là ne m’avais posé aucun problème, en fait, j’avais pris l’habitude d’entendre sa voix me dire ce genre de chose, le contraire me semblait beaucoup plus bizarre. ‘’ Oui ‘’ Dis-je en me déplaçant tout de suite vers l’endroit où elle voulait me voir. J’écoutai sa question et je pris la peine d’observer autour de moi pour bien lui répondre. ‘’ En fait tu vois, me déplacer de quelque centimètre serait beaucoup mieux… Tu aurais un meilleur décor et de meilleur ombrage. ‘’ Dis-je en me tassant de quelque pas pour lui montrer la différence. Je lui fis un sourire cette fois-ci sincère, je n’avais pas besoin de me forcer avec elle, tout me venait naturellement.

J’étais content qu’elle me photographie, une partie de moi espérait qu’elle garde les photos, qu’elle les fasse imprimer et qu’elle les affiches dans sa chambre pour qu’elle puisse les admirer sans arrêt. Une partie de moi voulait qu’elle soit complètement accro à moi, j’avais besoin qu’elle soit attaché à moi autant que moi je l’étais. Elle prit plein de différent cliché puis elle me demanda par mon vrai nom de venir jeter un coup d’œil, je me levai tout de suite sans attendre, me rendant compte un peu plus tard qu’elle m’avait appelé par mon nom. Je m’approchai d’elle me mettant derrière elle, je me penchai en direction de son cou pour voir les photos puis je plaçai ma main sur la sienne pour les changer et voir les autres. J’étais plutôt surpris du sentiment que je ressentais lorsque je mis ma main sur la sienne, je l’enleva tout de suite en lui disant de prendre ma pose et que je la prendrais en photo en échange. Je pris la photo et je lui demandai de venir voir, la photo était surement l’une des plus magnifiques que j’avais prise, surement parce qu’elle était dessus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: MIKAEL&CHAÏMA ▬ Un retard pas très discret.    Jeu 2 Aoû - 10:05

J'aurais dû rester au lit, rester la et l'observer sans pouvoir rien faire, se retenir de l'embrasser, le toucher, lui parler quand bon me semblait, je ne pouvais pas faire ceci, cela m'insupportais. Le pire dans tout ça, c'est que je devais travailler avec lui, non pas que je n'appréciais pas l'idée, mais la tentation serait elle bien présente, surtout que nous étions que nous deux, même si les élèves était autour, une fois tous les deux, c'est comme si il n'y avait que nous dans ce monde. Je devais pourtant me retenir et ne rien faire de travers, même si s'était mal partit, je le tutoyais et disait son prénom, il y a un an de cela, c'était normal, mais maintenant je ne pouvais plus me permettre de dire ceci, je ne pouvais pas succomber à son charme, même si le mal était déjà fait.

Une fois à l'extérieur, il se mit à me sourire, un sourire sincère comme je les aimais, un sourire qui me faisait perdre la raison. Je repris rapidement mes esprits, je demandais ensuite à celui-ci de se placer pour le photographier, il m'indiquait un autre endroit, je suivis ses ordres et j'avais bien fait, les photos étaient splendide, il était à tomber par terre, il était trop canon, j'avais qu'une envie c'était de la mettre sur mon ordinateur, de baver sur lui, j'avais envie d'embrasser l'écran de mon appareil photo, oui, oui, j'en étais à ce point, de m'inventer un amour interdit. Je lui demandais de venir à moi, pour qu'il observe les photos, il se mit derrière moi, tête vers mon cou, à cet instant, je ne me concentrais pas sur les photos, j'en avais des frissons de le sentir près de moi, puis je sentis sa main sur la mienne, rah la vache que ça faisait du bien de sentir un contact avec lui, même si celui-ci n'étais que petit, c'était déjà énorme pour moi. Il comprit rapidement son geste, ôtant sa main, je le regardais tournant ma tête vers lui, l'écoutant ensuite me dire d'aller prendre la pause pour qu'il me photographie, hésitante, j'y allais, vers le même endroit que lui, je le laissais me prendre en photo, je ne pu m'empêcher de sourire à ceci, il me demandait ensuite de venir voir ce qu'il avait prit.

J'allais vers lui pour voir la photo qu'il venait de prendre, bizarrement, je me trouvais bien sûr cette photo, d'ailleurs je me mis à lui dire. "C'est une très belle photo." J'étais pas trop du genre à me la vanter, mais la photo était parfaite, même sans moi, elle l'aurait été, j'adorais tout simplement cette photo, surtout qu'elle était prise par Mikael. Je l'observais lui disant alors. "Merci pour les conseils." Je lui fis un sourire sincère, baissant ensuite mon regard sur l'appareil photo, puis je le relevais sur lui, pour une fois que je pouvais l'observer d'aussi près, je n'allais pas m'en plaindre. Je ne pu me retenir de lui dire avec un sourire, autant profiter qu'on soit deux non ? "C'est injuste que tu sois mon professeur.. Mais es que je peux te voir après le cours.. J'aimerais avoir ton avis sur divers photosque j'ai prise ?" Dis-je avec un regard interrogateur, j'avais envie qu'il dise oui, puis ça me permettrait de l'avoir seul pour moi, puis s'était pour savoir si je faisais un bon boulot, donc c'était rien de plus, enfin bon d'accord j'avais toujours un espoir qu'il se passe plus.

| HJ : Cours désolé. Smilie |
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: MIKAEL&CHAÏMA ▬ Un retard pas très discret.    Ven 3 Aoû - 3:03

Je rêvais d’un monde ou les convenances et les règlements n’existent pas. Je sais que ça fait un peu miss America avec les différentes promesses pour gagner le concours de beauté mais je le pensais vraiment. J’avais envie d’être avec Chaïma, une partie de moi me disait que j’allais finir par me pincer les doigts à travers ma propre escroquerie, ma raison que j’avais le plus envie d’écouter. Mon cœur me disait que je voulais être avec elle, que je pourrais vivre une relation caché avec elle et que personne ne le saurais jusqu’à ce qu’elle est finit l’école. Une partie de moi ne voulait pas gâcher sa carrière, je s’avais que si on finissait par la surprendre avec son professeur elle se ferait virer par l’école et elle ne finirait pas son cours, la seul circonstance possible pour vivre de la chose qu’elle aime. J’allais donc devoir me retenir, jouer de mon safe contrôle pour la protéger, je voulais qu’elle soit en photo, elle était doué.

Je ne souriais plus beaucoup depuis la mort de mon frère, en fait, je ne souriais plus jamais. Je n’étais pas vraiment content de ce qui se passait et des raisons pour laquelle j’avais perdu ma joie de vivre mais je l’avais perdue. L’une des bonnes raisons pour laquelle j’aimais temps Chaïma parce qu’elle m’avait redonné envie de sourire, de plonger dans la vie les yeux fermés, elle m’avait redonné une vie. Je pris la direction de la sortie pour jouer les tops modèles devant la femme que j’aimais. Je vous avouerais avoir été nerveux de poser pour elle, au cas où elle me trouverait différente imperfection comme, les dents jaunes ou plein de bouton, ce que je n’avais pas mais qui pouvait pousser comme ça par hasard. Vous voulez savoir quelque chose d’amusant? Depuis que je donne ce cours et qu’elle est dedans, je prends la peine de me parfumer, de me brosser les dents et de me mettre du rince bouche, je voulais être sûr de ne pas sentir mauvais pour elle, il m’arrivait même de me raser. Elle commença à me prendre en photo et je la laissai faire en affichant un sourire que je voulais sincère même si elle s’avait que je ne pouvais pas feindre de rôle avec elle. Elle me demanda mon avis, je m’avança pour la lui donner, j’avais besoin d’avoir un contact avec elle et mon corps fut beaucoup plus vite que ma pensée parce que ma main se posa directement sur la sienne. Je l’enleva quand je me rendis compte de ce que je venais de faire. Je lui demandai d’aller prendre ma place pour que je puisse la prendre en photo.

Le compliment qu’elle m’offrit me fit plaisir, étrangement j’étais content qu’elle me dise qu’elle appréciait mon travail, s’il y avait une personne à qui je voulais plaire s’était elle. ‘’ Merci’’ Dis-je en lui faisant un beau sourire, je n’avais jamais eu l’occasion de lui montrer mon travail, j’étais heureux qu’elle l’aime. J’avais presque oublié que j’étais son prof, mes lèvres avaient envie d’aller jusqu’à sa joue mais j’étais heureux. ‘’ Je suis là pour ça! ‘’ Dis-je sincèrement en prenant la peine de me tourner pour la regarder dans les yeux, étrangement nos visage était si proche que je me sentais plus à l’aise comme ça. ‘’ Oui je veux bien te voir après les cours… Disons 5h dans ma classe? ‘’ Dis-je en passant ma mains dans mes cheveux pour tasser une mèche de cheveux.

[C'est pas grave écoute je te suis dans ton élan! :) ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: MIKAEL&CHAÏMA ▬ Un retard pas très discret.    Ven 3 Aoû - 10:20

Me voilà en train de photographier l'amour de ma vie, un amour interdit, c'était horrible de se répéter ceci dans le crâne, que je n'avais pas le droit de le toucher ou même lui parler avec des mots d'amours, je n'avais pas le droit d'être proche de lui, ceci m'insupporter. Je ne privais pourtant pas de prendre en photo son jolie visage et son sourire que j'adorais plus que tout. Je le laissais ensuite me photographier, j'étais moi aussi quelques peu gêné, mais je pris une jolie bouille. Je venu ensuite à lui, regardant le résultat de la photo le complimentant, je le regardais, le remerciant ensuite pour ses conseils, que j'appliquerais dès nécessaire. Il se tournait ensuite pour se mettre face à moi, nos visages n'étaient pas si loin, à vrai dire, j'observais ses lèvres et ensuite ses yeux, j'essayais ensuite de reprendre mes esprits regardant ses yeux magnifiques, ça n'enlevait pas l'envie de l'embrasser.

Il proposait un horaire qui me convenait parfaitement, je souris à ceci lui disant. "5h sans fautes je serais là." Croyais moi que pour cette fois-ci je ne serais pas en retard, loin de là, me connaissant j'allais être en avance, j'allais aussi penser à ça toute la journée. Une élève venu vers nous, se mettant un peu entre nous, je me reculais pour faire mine de rien, regardant Mikael pour ensuite regarder autour de moi, détachant mes cheveux, passant ma main dans mes cheveux, écoutant le magnifique professeur de nous dire de rentrer et qu'il allait vérifier le travaux de chacun. Je m'installais dans la classe à ma place habituelle, à côté d'une amie, elle me montrait les photos, je la complimentais alors sur son talent, pour ensuite laisser Mikael terminer son cours. À la fin du cours, je sortis faisant un jolie sourire à mon professeur, j'avais hâte de le revoir ce soir.

Je n'étais pas concentrer du reste de la journée, j'imaginais plusieurs scénario pour parler à Mikael, placer une phrase correct tout en lui faisant comprendre ce que je ressentais pour lui, mais que dire ? Vous savez quoi j'improviserais le moment voulu, même si je savais que j'allais mal m'exprimer comme à chaque fois. Trente minutes avant d'aller voir Mikael, je fis un tour dans ma chambre, ramassant mon linge et ensuite prendre mon ordinateur portable, pour l'emmenais et montrer mes photos à celui-ci. À cinq heures, j'étais devant la porte, regardant ses derniers élèves sortir de sa classe, il m'observait bizarrement mais aucune importance, je n'étais pas en tord, j'allais juste montrer mes photos à mon professeur. Bon d'accord j'étais amoureuse de celui-ci, mais bon ça personne ne le savait. Une fois tout le monde sortis, je rentrais après sa permission, un sourire ravi de le voir et seul cette fois. Je sortis mon ordinateur de mon sac de cours, le posant sur une table le temps que le pc démarre. Voilà, je ne savais que dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: MIKAEL&CHAÏMA ▬ Un retard pas très discret.    Ven 3 Aoû - 17:56

Un souvenir, voilà tout ce que je pouvais gagner de notre relation. Une partie de moi ignorait encore pourquoi elle n’avait pas gardé contact avec elle, j’ignorais si s’était parce que j’étais en voyage quand je l’ai rencontré, si j’étais persuadé que s’était un amour d’été impossible mais je n’avais pas gardé le contact. Maintenant que je la retrouvais, si belle, dans ma classe et que je ne pouvais pas l’observer à mon aise, l’embrasser à mon aise, la touché à mon aise… Maintenant que je devais garder des convenances qui ne me plaisaient pas je m’en voulais, si j’étais sorti avec elle avant d’avoir mon poste dans cette école peut-être que la direction aurait été plus compréhensive. Le regard qu’elle me jetait présentement me faisait regretté mon choix, si tout le monde aurait été au courant je n’aurais pas eu besoin de me cacher, j’aurais pu l’embrasser à mon aise. J’étais vraiment mécontent de voir ça, surtout quand je remarquai qu’elle observait mes lèvres et mes yeux.

Je lui proposai de venir me voir après mes cours vers 5h… En fait, mon idée était plutôt de l’amener dans ma classe, de fermer la porte à clé ainsi que le petit rideau puis de l’embrasser sans relâche, j’avais vraiment envie de l’embrasser. De prendre son petit visage et de l’embrasser sans arrêt. Mes lèvres voulaient me faire passer pour un mauvais professeur, elle voulait l’embrasser tout de suite. Heureusement pour moi comme on dit souvent, j’ai été sauvé par la cloche, pas que mon élève soit une imbécile au contraire mais elle m’a sauvé. J’écoutai mon élève me dire qu’elle voulait que je vérifie ses photos, je me dirigeai directement sans hésitation vers son équipe, ordonnant aux autres de rentrer dans la salle de classe pour que je puisse mieux vérifier leur photo. Faire le tour de la classe, dire des commentaires à tout le monde sur leur photo, s’était une tâche que j’aimais bien même si elle était longue. Une fois tout ça finit, je leur fis de beau sourire pendant qu’il quittait ma salle de cours.

Une fois mes élèves sortis, je levai les yeux vers l’horloge pour voir l’heure. Il me restait plus que deux cours et j’allais pouvoir la revoir. Les élèves suivant n’était pas mon groupe préféré, au contraire, je les détestais, ils n’avaient aucun potentiel, aucun talent particulier, juste des personnes qui suivaient ce cours pour perdre leur temps. Le second cours que je donnais était moins pénible, au moins les élèves écoutaient ce que je disais, s’était la moindre des choses. Et voilà que mes cours étaient finit, complètement finit. J’attendais maintenant assis à mon bureau qu’elle arrive, ce qu’elle fit une fois que l’horloge atteignit le 5. C’est un sourire aux lèvres que je l’accueillis, j’attendis qu’elle s’installe puis j’allai fermer la porte pour ne pas qu’on soit dérangé. Je me dirigeai vers elle en passant ma main dans mes cheveux puis sans attendre je levai son menton puis je l’embrassai comme un fou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: MIKAEL&CHAÏMA ▬ Un retard pas très discret.    Ven 3 Aoû - 18:53

L'heure arrivée rapidement, me voilà dans ma chambre, je préparais mon ordinateur, mais avant de partir je fis un tour dans la salle de bain, me parfumant et retouchant un peu mon maquillage, bref je voulais être la plus belle à ses yeux, puis je voulais être présentable pour lui. Je remis mes vêtements correctement, souriant face à mon miroir essayant de me trouver un charme. "Salut toi !" Je mis deux index face au miroir, faisant un clin d'oeil. "Oui non, c'est nul !" Je souris amusé regardant ensuite l'heure, je repris ma respiration, prenant mes affaires allant directement vers la classe. J'attendis que ses derniers élèves partent pour ensuite entrer, posant mon ordinateur l'allumant, je l'entendis fermer la porte de la classe, mon coeur se mit à accélérer, non pas par la peur, mais parce que je me retrouvais avec lui, nous allions être que lui et moi.

Je laissais mon ordinateur chargé, je mis le mot de passe, puis je le sentis près de moi, il levait mon regard, je le fixais, je n'eu le temps de rien dire qu'il m'embrassait. Pinçez-moi, je rêve ? Il m'embrassait, la vache j'avais ses lèvres contre les miennes. J'avais les yeux ouverts, mais rapidement je me laissais emporter par son baiser, fermant les yeux, le baiser interdit était tellement meilleur que tous les autres, il y avait envie, désir, bonheur, délice, tout ça dans un baiser, le rêve quoi. Je levais mes mains vers sa joue, la laissant glisser sur sa nuque pour pouvoir me serrer contre lui. Je savais que nous ne devions pas nous embrasser, mais je ne pouvais pas refuser, puis je n'allais pas nier, j'en mourrais également d'envie. Je laissais mes mains passer dans ses cheveux tout en répondant à son baiser de la même manière que lui.

Manque de respiration, on fut obligé d'arrêter le baiser, je restais quelques secondes les yeux fermer, les ouvrants ensuite doucement, pour le regarder fixement, j'étais heureuse de ce qui s'étais passer, je n'étais pas la seul à l'avoir désirer. Je le regardais, lâchant ses cheveux doucement laissant ma main allait sur sa joue, lui caressant tout en le lâchant pas du regard. "Embrasser une élève est interdit monsieur le professeur !" Je redressais un sourcil, affichant un sourire aux bords des lèvres, je le regardais avec les yeux qui pétillés, je n'arrivais pas à le quitter des yeux. "J'ai rêvé de ce moment depuis longtemps.. Si longtemps.. À vrai dire j'ai du mal à croire que c'est réel."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: MIKAEL&CHAÏMA ▬ Un retard pas très discret.    Sam 4 Aoû - 1:00

J’ignorais pourquoi mes cours étaient aussi long et pénible mais je mettais ça sur la faute de Chaïma. Il est connu que quand on aime une chose, qu’on à hâte d’avoir cette chose, elle arrive toujours moins vite. Je me consumais de l’intérieur, une partie de moi avait envie de pleurer, de supplier dieu de me laisser aimer la personne que je voulais aimer, d’oublier toute les limites qui me retenait enchainé, celle qui tuait mon cœur peu à peu. C’est seulement lorsqu’on tombe amoureux qu’on comprend les animaux en cages, ils ne peuvent jamais avoir de liberté, ils sont restreint à aimer les mêmes choses toute leur vie. Je ne voulais pas être comme eux, j’avais perdu l’être qui comptait le plus pour moi, l’homme pour qui je vivais, je n’avais plus envie de perdre un autre personne, jamais. Je sais que ça peut vous paraitre égoïste quand on pense au fait que Chaïma pourrait jouer sa carrière dans cette amourette mais je l’aimais tellement, je s’avais que ça allait rester, je s’avais que je n’allais pas m’en lasser.

La voir fut le coup de grâce qui me manquait. Je n’avais pas décidé de l’embrasser, je voulais rester sage et me tenir comme il le fallait mais la voir changea tout. Je ne pouvais plus reculer, j’avais besoin de la toucher, de l’embrasser, d’avoir quelque chose à partager avec elle. J’alla directement fermer la porte puis je me retourna vers elle, j’avais besoin encore plus que d’habitude de l’embrasser. Je passai ma mains dans mes cheveux puis je mis ma mains sur son menton pour le lever vers moi, je pris la peine de l’embrasser tendrement au début puis rudement à la fin, sûrement au trop plein de passion et de retenu. Une partie de moi avait peur qu’elle me repousse, qu’elles ne veulent pas mettre sa carrière en puéril pour moi, j’avais peur qu’elle me repousse et que j’aie le cœur brisé. Je pu enfin bien respirer quand je sentis ses mains se faufiler dans mes cheveux, caresser ceux-ci… Lorsque je sentis ses lèvres répondre aux miennes. J’avais envie de continuer ainsi pendant encore longtemps mais qui s’avait si j’allais finir par me faire surprendre?

J’ignorais si je lui avais volé son souffle mais je dû couper le baiser parce qu’elle manquait d’air, à ma plus grande déception d’ailleurs. Je laissa mon nez collé contre le siens pendant que je me remettais de mes émotions fortes. Elle ouvrit ses yeux et je recula mon front pour donner un baiser sur le bout de son nez et me reculer pour l’observer dans les yeux, laissant sa mains parcourir ma joue en même temps que mes frissons poursuivait leur conquête de mon corps. Je rigola à sa réplique en rigolant. ‘’ Soudoyer les professeurs pour avoir de meilleurs notes est également interdit mademoiselle Hallinger ‘’ Dis-je en rigolant, lui offrant l’un de mes plus beau sourire, je n’arrivais pas à la quitter des yeux, je l’aimais tellement que le temps pourrait se figer pendant une éternité, je ne me lasserais jamais de voir son visage magnifique. ‘’ Pas un jour ne passait sans que je ne pense à toi… ‘’
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: MIKAEL&CHAÏMA ▬ Un retard pas très discret.    Lun 6 Aoû - 20:21

Me voilà dans la classe de mon professeur, mais aussi de l'amour de ma vie, il était venu sans gêne m'embrasser, je ne l'avais guère repousser, au contraire j'étais heureuse de ce contact. Je posais mes main dans ses cheveux pour répondre à son baiser, pour ensuite le couper manquant de souffle, j'ouvris doucement les yeux pour pouvoir l'observer, lui disant une phrase sans intérêt, c'était tout simplement pour voir son sourire. "Oh zut.. Moi qui voulait avec la meilleur note." Dis-je accompagné d'une petite moue, pour ensuite lui avouer que j'avais rêver de se moment depuis un long moment, je l'écoutais me dire qu'il pensait continuellement à moi, mon coeur se mit à battre la chamade à ses paroles, je fus toucher par ceci, je reposais ma main sur sa joue lui disant. "Pourquoi je suis venu étudier ici.. Pourquoi on a pas le droit de tout simplement s'afficher.." Je baissais mon regard, ça m'énerver tout ceci.

Je relevais ma tête, pour le regardais, affichant un sourire doux, mes yeux pétiller de bonheur de l'avoir en quelques sorte retrouvé. Je m'approchais à nouveau de lui, je voulais et je devais l'embrasser. Je devais profiter de notre instant ensemble, la porte était fermer, je ne risquais et si quelqu'un venait à frapper, nous avions un allibi, mes photos. Puis personne n'étais au courant de ma relation que j'avais eu avec lui par le passer, personne n'étais au courant je pouvais donc rester tranquille. M'enfin je devais tout de même faire attention, car malgré tout, il y a des oreilles partout.

Je m'approchais de ses lèvres l'embrassant à nouveau passionnément, me serrant contre lui, me mettant légèrement sur la pointe des pieds. Passant mon bras autour de sa nuque pour pouvoir l'embrasser mais aussi me tenir à lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: MIKAEL&CHAÏMA ▬ Un retard pas très discret.    Mar 7 Aoû - 0:43

Je n’avais pas hésité une seule seconde quand il s’agissait de l’embrasser. Pourquoi hésiter quand on sait que c’est la bonne chose à faire? J’étais persuadé que l’embrasser allait me libérer d’une sorte de mauvais sort, que j’allais pouvoir donner mon cours sans fantasmer sur elle, pouvoir observer quelqu’un d’autre qu’elle. J’avais beau être un bon acteur, je ne pouvais plus jouer encore longtemps, la passion me dévorait et j’en avais marre. Je laissais mon visage si prêt du siens que je pouvais sentir sa bonne odeur, celle que j’avais senti quelque années avant. ‘’ Tu as déjà la meilleure note et tu n’as pas besoin de moi pour ça. ‘’ Dis-je en souriant content de voir qu’elle pouvait plaisanter, qu’elle ne me trouvait pas repoussant, qu’elle voulait de moi. Je ne voulais pas qu’elle regrette son séjour ici, je voulais qu’elle se rende compte à qu’elle point elle avait du talent, elle ne pouvait pas tout gâcher ça à cause de moi. ‘’ Si tu ne serais pas venu étudier ici on ne se serait sûrement jamais retrouvé et puis tu as du talent, je ne veux pas que tu gâche ce que tu sais faire de mieux pour moi. ‘’ Même si cette phrase avait été dur à dire pour moi et mon amour pour elle, il fallait qu’elle sache, elle ne pouvait pas tout abandonner pour moi.

Je s’avais que je n’allais jamais vraiment la perdre maintenant que je l’avais retrouvé, je s’avais qu’elle allait rester amoureuse de moi jusqu’à ce qu’elle quitte cette école, qu’elle allait m’amener avec elle et que j’allais moi aussi rester amoureux d’elle. Étrangement je n’avais plus peur qu’on nous découvre, mon poste de photo de ne me faisait plus autant peur, tout ce que je voulais s’était être avec elle. Elle approcha son visage du miens, je vous avouerais espérer un baiser, vouloir qu’elle retouche mes lèvres de nouveaux, que nos corps se connecte en un seul… Je sais, je suis pervers.

Je me laissa embrasser cette fois caressant son dos pendant qu’elle se mettait sur la pointe des pieds, je la pris dans mes bras pour qu’elle n’est pas à faire d’effort, elle était légère comme une plume. Je prolongea son baiser en la faisant tourner en riant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: MIKAEL&CHAÏMA ▬ Un retard pas très discret.    Jeu 9 Aoû - 19:26

Je souris amusé à ses paroles, il n'avait pas tord, j'étais l'une des meilleurs élèves dans la matière photographie, les autres matières n'étaient pas parfaite, mais je me débrouillait. Puis de toute façon, fallait mieux que je suis douée dans le domaine de photographie qu'autre chose. Puis j'avais deux professeurs que j'appréciais, dont un plus que les autres, Mikael, lui c'était le top, le plus beau, le plus sexy, mais aussi l'homme que j'aimais le plus. Je lui dis ensuite que j'aurais jamais du venir ici, pour pouvoir vivre notre amour, mais je l'écoutais se justifier, il n'avait pas tord du tout, je souris posant ma main sur sa joue. "Je suis heureuse de t'avoir retrouvé.. Et je n'arrêterais pas ce que je fais, ça n'empêchera pas d'être auprès de toi." Dis-je avec un sourire pour me rassurer, pour ensuite m'approcher de lui et l'embrasser à nouveau, j'en avais envie, vraiment envie.

Sur la pointe des pieds, je sentis ses caresses dans mon dos et ensuite il me soulevait rapidement, ils nous fient tourner en rond, je souris amusé riant également, me tenant bien contre lui, heureuse de l'avoir retrouver. Je restais dans ses bras le regardant comme une gamine heureuse de le retrouver, il me posait enfin par terre, mais j'entendis alors frapper à la porte, je grimaçais à celui-ci me reculant, entendant les toquement de porte insister. Je le laissais aller à la porte pendant que moi j'affichais des photos sur mon ordinateur, comme si nous travaillons alors que non.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: MIKAEL&CHAÏMA ▬ Un retard pas très discret.    Ven 10 Aoû - 5:12


J’ignorais ce que la relation professeur – élève entrainait. J’ignorais ce que Chaïma pouvait ressentir quand elle me voyait devant la classe, qu’elle s’avait qu’elle pouvait m’embrasser en privé, me câliner, m’aimer quand nous n’étions pas devant un publique de jeune excité par leur hormone. Je me rappelais parfaitement mon séjour au collège, lorsque je rencontrais mes professeurs de photographies, ceux qui avaient fait de moi l’homme talentueux que j’étais, je me souvenais d’une fille… Certes mon professeur de photographie était une fille, elle était belle. Cheveux roux, yeux bleu, beau corps et surtout belle fesse… Je vous l’accorde, j’ai toujours adoré les rouquines. M’enfin bref, je la trouvais de mon gout et je l’observais de loin mais je ne crois pas être déjà tombé amoureux d’elle, ni même d’une fille de l’école. Alors j’ignorais ce qu’elle ressentait quand elle me voyait comme professeur alors que nous étions intime, amoureux et que nous avions envie de faire que des bêtises. J’observa son sourire comme si s’était le premier qu’elle me faisait puis j’écouta chaque mot. ‘’ Comment tu comptes faire pour qu’on soit ensemble, je veux dire si on se fait prendre, tu es dehors et je perds mon emploi. ‘’ Dis-je pour être réaliste, je voulais vivre mon amour avec elle mais je ne voulais pas bloquer son avenir. Je répondis à son baiser comme si je n’en avais jamais reçu, prolongeant avec amour, envie et passion.

J’étais tellement content de la retrouver que je me transforma en hulk, je la leva avec un bras pendant que mon autre la tenait pour ne pas qu’elle tombe puis je nous fis tourner. Je joignis mon rire aux siens pendant que je nous faisais tourner, elle me rendait tellement heureux que j’aurais sûrement passé ma vie à vivre comme ça, un moment maudit, un baiser volé et de l’amour pur. Je finis par la poser par terre et j’étais sur le point de l’embrasser de nouveau lorsque j’entendis frapper. Je replaça mon veston puis j’essuya mes lèvre replaçant également mes cheveux pour être comme je l’étais avant puis je me dirigea directement devant la porte. J’ouvris la porte découvrant une élève que je détestais, elle était nulle et elle voulait apprendre pour devenir encore plus nulle, autant dire qu’elle me faisait du charme pour avoir de bonne note. Je la fis entrer pour ne pas paraitre suspect lui disant que je donnais déjà des conseils à madame Hallinger. Elle sortit son ordinateur et commença à me montrer ses photos, elle me faisait clairement du charme, sans se cacher.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: MIKAEL&CHAÏMA ▬ Un retard pas très discret.    

Revenir en haut Aller en bas
 

MIKAEL&CHAÏMA ▬ Un retard pas très discret.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara University™ :: Time to, delete you :: Les Archives :: 2011-2012 :: Archives rps
-
Votez !
Un vote toutes les deux heures ♥
www.obsession27
www.shitamachihito
www.nom du top