AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Everleigh & Gabriel . ‟ Welcome to this place. I'll show you everything. „

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Everleigh A. Wilson

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Gabriel
⊱ où es-tu ? : Niagara Falls
⊱ humeur : En quête
⊱ célébrité : Claire Holt
⊱ messages : 1018
⊱ inscrit le : 23/08/2011

MessageSujet: Re: Everleigh & Gabriel . ‟ Welcome to this place. I'll show you everything. „   Mar 24 Juil - 21:53

C'était complètement dingue mais j'avais eu cette envie soudaine. Pour être franche, s'il ne m'avait pas raconté son histoire, je n'aurais pas eu ce besoin. Je crois que je n'y aurais jamais pensé en vérité. Il me demanda où on allait et ce fut à ce moment là que je lui demandai où il était garé. Il m'ouvrit la porte. Je souris doucement avant d'entrer dans la voiture tout en lui disant qu'il pourra me raconter de nouvelles choses qu'il a faite. Je mis directement ma ceinture. "Pas peur de voyager avec un inconnu, je pourrais être totalement cinglé !", me dit il. Je souris doucement une nouvelle fois avant de simplement répondre:

-Je suppose que je prends le risque.

Le silence se refit. Je ne parlais pas. J'observais la ville à travers la vitre. J'aimais bien cette sensation de paix et de calme que l'on pouvait ressentir rien qu'en regardant les lumières de la ville. Ca nous donnait presque l'impression d'être bien, heureux. Ce fut Gabriel qui brisa le silence en me demandant notre destination. Je lui répondis mais d'un ton légèrement inférieur à la normale, comme si j'étais en partie dans mes pensées:

-Roule où tu veux.

Je m'étais mise à sourire rien qu'en regardant simplement au dehors. C'était amusant l'effet que cette simple balade pouvait avoir sur moi. Enfin, amusant était un bien grand mot, n'est-ce-pas? Nous arrivâmes sur un pont et il m'expliqua qu'il avait déjà sauté dans cette eau avec un copain à lui. Je regardai l'eau en l'écoutant attentivement. Cela ne m'étonnait pas qu'ils avaient un peu bu. Je me mis à rire en l'entendant me raconter qu'ils avaient du escalader la barrière de l'établissement scolaire. Je tournai enfin mon visage vers lui en souriant.

-J'aurais peut-être du réfléchir à deux fois avant de monter en voiture avec toi en fait, tu m'as effectivement l'air un peu fou.

Je riais parce que je l'embêtais. Je ne le pensais pas du tout, bien au contraire. Il me demanda alors si cela me dérangeait qu'il fume. Je secouai la tête. Je n'aurais pas pu lui dire que ça me dérangeait, si c'était le cas, puisque qu'après tout, nous étions dans sa voiture non? Et puis, il avait le droit de faire ce qu'il voulait. Mais c'était très gentil de sa part de me demander. Après tout, c'était une forme de respect et j'appréciais ça bien sûr. Sauf que ça ne me dérangeait pas.

-Non, ça ne me gène pas.

Je regardai un instant la route qui s'étendait face à moi et des questions me vinrent en tête. Si je devais faire quelque chose de dingue, ce serait quoi? Les questions étaient encore une fois présentes mais jamais je n'avais de réponse. Jamais. Je vivais entourée de personnes qui me donnaient fortement l'impression de me cacher des choses. Et dans toute la complexité de cette histoire, je n'étais même pas capable de savoir ce que j'aurais envie de faire de dingue. C'était pourtant tellement idiot. Tout le monde avait des idées folles. Pour certains, sauter en parachute ou quelque chose du genre était déjà dingue. Pour moi... Je n'avais pas d'idée, pas d'envies particulières. C'était bête n'est-ce-pas? Mais cela procurait une sensation affreuse, comme si il manquait une partie de moi-même. C'était d'ailleurs d'une certaine façon le cas. Il me manquait environ vingt années de ma vie.

-Passe moi ta cigarette.

Je voulais essayer. D'après ce que je savais, je n'avais jamais tenter. Ce n'était pas pour prouver quoi que ce soit mais simplement par envie de faire quelque chose d'autre. D'essayer un truc différent. Je ne comptais pas devenir une fumeuse mais je voulais simplement savoir ce que ça faisait comme effet. Je le regardai et attendis un instant puis je lui demandai:

-Ca te dirait qu'on aille marcher au parc?

J'avais envie de marcher sous la lune et les étoiles. C'était quelque chose que je faisais souvent paraissait il. Et c'était une chose qui visiblement était inscrite dans mes gènes.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TITRE EN COURS +
« CITATION A VENIR » - auteur unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gabriel J. Fields

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Eve ♥
⊱ humeur : great
⊱ célébrité : Xavier Samuel
⊱ messages : 168
⊱ inscrit le : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Everleigh & Gabriel . ‟ Welcome to this place. I'll show you everything. „   Ven 27 Juil - 10:55

"Je suppose que je prends le risque. " Je souris doucement en la regardant du coin de l'oeil. Je me rendis alors compte que plus le temps passait plus j'aimais sa personnalité mais il n'y avait pas que ça, j'avais tendance aussi a m'attacher plus facilement aux filles dans son genre, fragile et forte à la fois qui semblait mystérieuse, secrète et aussi très intéressante. Enfin ce n'était pas la question pour le moment...Je lui demandai vers où nous nous dirigions et elle m'a simplement répondu de faire comme je le voulais alors je continuai sur la route principale. Et alors que je ne quittai pas la route des yeux, en traversant sur le pont je lui expliquai la chose folle que j'avais fait avec un ami. Quand j'y repense, c'est vrai que ça me faisait énormément rire mais je ne pouvais m'empêcher de me dire que ça aurait pu tourner au drame surtout que si je me souviens bien...

"Allait à trois on saute" Je regardai mon ami qui venait de retirer ses fringues, je ne pu m'empêcher de rire. "Oh oh ! T'es fou où quoi ?" Il passa alors son bras autour de mon épaule. "Gaby Gaby, tu sais quoi ? Je t'aime bien et toi et moi on va sauter d'ici et faire plouf." J'avais regardé l'eau et je n'avais pensé qu'a une seule chose à cet instant. C'était qu'avec cette chaleur, un petit plongeons semblait inoffensif. "Le dernier à l'eau est une poule mouillée ! " Dis-je en retirant mes vêtements. Presque en même temps on se jeta du haut de la falaise en criant. Quand je remontai à la surface, mon cœur battait tellement fort que je ne savais plus où donner de la tête. Je me sentais complétement désorienté mais cette montée d'adrénaline me rendait également presque fou de joie et très excité. Seulement cette montée d'adrénaline redescendit brutalement quand je remarquai que le gars qui était avec moi n'était pas remonté. Je regardai autour de moi. "Oh, t'es où ? Franchement je trouve pas ça drôle ! " Je tournai la tête vers les rochers un peu plus loin et s'il avait...Enfin...Si jamais il s'était écrasé contre. "Putain c'est pas..." "Bouhaaaaa" Je sursautai avant de lui écraser mon poing sur la figure. "T'es complétement con ou quoi ?" Malgré le fait que je l'avais frappé, il rit ce qui étrangement me fit rire aussi. Puis la suite...Elle est exactement comme je l'ai raconté à Everleigh.

Je ris à sa remarque concernant le fait que j'étais peut-être fou et en repensant à tout ses événements j'étais plutôt d'accord. Je me tournai alors vers ma passagère avant de lui demander si la fumée ne la dérangeait pas. J'allumai ensuite ma cigarette en ouvrant la fenêtre et puis tirai dessus longuement. Quelle mauvaise et douce habitude...Ça faisait tellement longtemps que j'étais totalement dépendant de la cigarette que je ne pouvais m'imaginer sans. Je sais pas, peut-être qu'un jour j'en aurais plus besoin mais en attendant ce jour, je gardai toujours un paquet dans ma poche. "Passe moi ta cigarette." Je tournai ma tête vers elle, en haussant un sourcil. "T'es sur que tu veux essayer ça ?" Je lui tendis tout de même, j'avais bien peur qu'elle n'apprécie pas du tout. En faite, personne n'aime ça la première fois, le tout c'est de ne pas en avoir une deuxième, puis une troisième, etc... Quoi qu'il en soit, si elle voulait essayer, c'était son droit. "Ca te dirait qu'on aille marcher au parc?" Je hochai la tête et prit la route du parc avant de me garer tout près.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Everleigh A. Wilson

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Gabriel
⊱ où es-tu ? : Niagara Falls
⊱ humeur : En quête
⊱ célébrité : Claire Holt
⊱ messages : 1018
⊱ inscrit le : 23/08/2011

MessageSujet: Re: Everleigh & Gabriel . ‟ Welcome to this place. I'll show you everything. „   Ven 27 Juil - 19:48

Que dire? Je devais être désespérée pour lui demander sa cigarette, tant je ne savais pas ce que je ferais de dingue. Il tourna sa tête vers moi en haussant un sourcil. Ok, je m'étais peut-être montrée quelque peu... brutale. Je lui avais demandé sa cigarette comme l'on donnait un ordre donc cela avait du le surprendre. Il me demanda alors si j'étais sûre de vouloir essayer ça. Il avait donc remarqué que ce serait la première fois. Il me tendit cependant sa cigarette sans discuter, après que j'eus hoché ma tête pour lui signifier que j'étais sûre de vouloir tester. Après tout, une "latte" ne changerait rien à ma vie, je n'en deviendrais pas dépendante pour autant. Je sais bien que tout ceux qui sont accros maintenant avaient un jour tenu le même discours que moi. Mais chaque personne était différente. Et cet essai avait surtout pour but de me donner une sensation, pour me faire ressentir tout et n'importe quoi. C'était la seule chose que j'avais trouvé pour arriver à ce but. Aussi stupide mon idée soit-elle. Je pris la cigarette qu'il me tendait en frôlant sa main puis je portai cet objet qui se consumait doucement jusqu'à ma bouche. Je me mis à tirer dessus et devinez la suite... J'ai évidemment tousser. Je lui rendis sa cigarette très rapidement, sans demander mon reste.

-Au moins, j'ai ressentis un truc.

Je ris doucement avant de lui proposer d'aller au parc, si cela lui disait qu'on aille marcher là bas. Il alla se garer tout près et je sortis de la voiture pour entrer au parc. Il commençait à faire légèrement frais mais cela ne me gênait pas encore plus que ça. M'avançant dans l'obscurité, j'aperçus au loin une fontaine. Encore une fois, j'allais sûrement passer pour une idiote, mais une idée me vint. Une idée bien sûr complètement stupide, comme d'habitude. On ne change pas les bonnes vieilles habitudes, n'est-ce-pas? Affichant alors un sourire, je pris la parole:

-Tu vois la fontaine là-bas? Le premier qui l'atteint. Et ne dis pas que je suis enfantine s'il te plait parce que ce n'est pas le cas.

J'assumais parfaitement mon envie de courir jusqu'à la fontaine, même si elle faisait très "enfant". Je me mis alors à courir, tout simplement, en direction du lieu que j'avais donné. J'étais une personne visiblement spontanée qui se fichait d'être jugée. C'était ce que je pouvais déduire mais j'étais loin d'être objective, cela coule de source. Arrivée à la fontaine, j'enlevai mes chaussures, sans que ce ne soit prévu au départ, je grimpai dans celle-ci et me mis sous l'eau. J'allais être trempée. Et après? Je m'en fichais. J'avais appris, je crois, à vivre l'instant présent dés que c'était possible. Je demandai alors:

-Tu me rejoins?

Je riais parce qu'étrangement, je me sentais bien. Mieux que certains autres soirs où je déprimais ne sachant pas qui j'étais.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TITRE EN COURS +
« CITATION A VENIR » - auteur unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gabriel J. Fields

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Eve ♥
⊱ humeur : great
⊱ célébrité : Xavier Samuel
⊱ messages : 168
⊱ inscrit le : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Everleigh & Gabriel . ‟ Welcome to this place. I'll show you everything. „   Lun 30 Juil - 19:42

"Au moins, j'ai ressentis un truc." J'avais ris en l'entendant tousser. Je m'en doutais en reprenant ma cigarette. J'avais commencé a fumer à quinze ans sans raison précise. A l'époque j'étais dans une phase un peu plus rebelle et j'ai trainé avec les mauvaises personnes me mettant dans des situations délicates. Tout ça dans un seul et unique but que mes parents me remarquent, eux qui répétaient sans cesse à leurs amis que j'étais un miracle m'avaient totalement délaissé sans remarquer que j'étais mal dans cette famille. Mais il y a eu bien pire que la cigarette, il y a eu la drogue, l'alcool. Ensuite un an plus tard, j'ai décidé d'arrêter de me ruiner la santé et surtout je redoutais d'un jour finir en prison avec tout ça. Au final, une seule chose est restée, la cigarette. Puis j'ai décidé enfin de me détacher de mes parents et vivre par moi-même et c'est là que j'ai débuté cette carrière de gigolo en plus de la musique. Parfois allongé sur mon lit quand j'avais le loisir de repenser à ma vie, je me disais la même chose. J'étais sur que si j'étais quelqu'un d'autre, je penserais : " Oh ce gars quand même, on peut dire ce qu'on veut. Il est libre, il fait ce qu'il veut, quand il veut. En plus, il se tape de belles femmes friquées. Mais bon moi je le ferais pas. " Ça me faisait rire, parce que lorsque je remettais les pièces du puzzle en place, les choses dont je me suis rappelée ne sont pas les plus belles mais simplement celles qui m'ont laissé des séquelles, qui m'ont blessé.

En arrivant près du parc, je me garai avant de sortir de la voiture. Je me tournai vers Everleigh en l'entendant me défier de courir jusqu'à la fontaine. Je ne pu m'empêcher de lui lancer un grand sourire. " Tu parles au plus grand gamin de Niagara là ! " Je ris avant de courir, elle avait évidemment prit un train d'avance sur moi. Elle était déjà dans l'eau quand j'essayai de détacher mes chaussures. Je ris en levant les bras " Je suppose que ça fait de toi la grande gagnante !" Je laissai mes chaussures trainer au pied de la fontaine alors que j'entrai dans l'eau tout habillé moi aussi. J'avais fait tellement pire qu'une petite douche froide par cette chaleur ne pouvait pas m'ennuyer plus que ça. Complétement trempé ce n'est qu'à ce moment que je me rendis compte qu'elle avait un très joli rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Everleigh A. Wilson

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Gabriel
⊱ où es-tu ? : Niagara Falls
⊱ humeur : En quête
⊱ célébrité : Claire Holt
⊱ messages : 1018
⊱ inscrit le : 23/08/2011

MessageSujet: Re: Everleigh & Gabriel . ‟ Welcome to this place. I'll show you everything. „   Lun 30 Juil - 21:46

"Tu parles au plus grand gamin de Niagara là !", me dit il suite à ma proposition de courir jusqu'à la fontaine. Sa réponse me fit rire doucement avant que je ne me mette à courir. Honnêtement, vous pensez vraiment que j'aurais pu gagner si je n'avais pas légèrement triché en partant la première? Et puis pour être franche, j'avais encore un avantage sur lui du fait que je portais des escarpins qui s'enlevaient très rapidement. J'étais déjà dans la fontaine lorsqu'il arriva à mon niveau et qu'il tenta d'enlever ses chaussures. Il rit et leva les bras pour me nommer grande gagnante. Je me mis sous le jet d'eau que la fontaine crachait et je me mis à tourner sur moi-même. Quelle réaction stupide. A croire que je n'avais jamais été sous de l'eau. Si mes parents me voyaient là, ils ne penseraient pas que c'était moi. Je paraissais si naturelle, si moi-même, si joyeuse. Alors qu'en leur compagnie, je posais sans cesse des questions, j'étais renfermée, repliée et très discrète. Très souvent perdue dans mes pensées également. Je changeais souvent de traits de caractère en fonction d'avec qui j'étais. Il ne fallait donc pas s'étonner que j'ai du mal à moi-même savoir qui j'étais. Mais au fond, je savais que je découvrirais tout ça au fur et à mesure du temps qui passait, des informations que je découvrirais sur moi-même, mes anciennes fréquentations, mon passé tout bêtement. Je m'arrêtai pour le regarder un instant. Je finis simplement par sourire avant d'aller m'asseoir sur le bord de la fontaine.

-Ca fait longtemps que je ne me suis pas sentie comme ça. Il va falloir qu'on attende que nos vêtements sèchent avant de retourner dans ta voiture sinon on va complètement la tremper.

Je me mis à rire à nouveau doucement. Je me sentais différente, sans même savoir pourquoi. Je finis par regarder mes pieds nus que je balançais doucement dans le vide. Puis je levai mes yeux vers le ciel et ces étoiles. Le ciel était dégagé et les étoiles étaient magnifiques. J'adorais les regarder.

-C'est magnifique.

Honnêtement, je trouvais également ça romantique, comme pouvait l'être un couché de soleil d'ailleurs. Je continuais de fixer le ciel, sans cessé de sourire, en lui demandant simplement:

-Au fait, t'es au courant qu'il va y avoir un concert en ville?

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TITRE EN COURS +
« CITATION A VENIR » - auteur unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gabriel J. Fields

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Eve ♥
⊱ humeur : great
⊱ célébrité : Xavier Samuel
⊱ messages : 168
⊱ inscrit le : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Everleigh & Gabriel . ‟ Welcome to this place. I'll show you everything. „   Jeu 2 Aoû - 15:26

L'eau était glacé mais pas une si belle nuit d'été néanmoins étouffante on ne pouvait rêver de mieux. J'avais lamentablement finit dernier à notre petite course mais bon quel gentleman j'aurais fais si je ne l'avais pas laisser gagner. Je plaisante, disons que j'avais simplement été victime des lacets de mes chaussures. Mais c'était loin d'être le plus important. Je passais un très bon moment, ayant presque oublié comment nous en étions arrivé là. Au début ma soirée aurait du se dérouler comme toute les autres, j'aurais répété les mêmes gestes sans trop y réfléchir et puis cette fille à débarquer de nulle part. C'était quand même étrange non ? Elle m'offrait une interview, puis on a discuté et maintenant on se trouve dans cette fontaine. J'avais tendance a croire au destin a défaut de ne pas croire à tout le reste. Peut-être que si elle était là aujourd'hui et qu'en si peu de temps on arrivait à s'entendre sans pour autant se connaître, on était peut-être destiné a être amis ? Ou peut-être qui sait que je viendrais à me faire une nouvelle cliente ce qu'au fond je ne désirai pas parce que si c'était le cas, il ne fallait même plus penser a une relation quelconque entre nous aussi innocente soit-elle. Pourquoi ne l'imaginai-je que comme mon amie et n'avais-je aucun autre espoir ? La réponse est tellement idiote. Jusqu'à présent ma vie sentimentale ne m'a causé que des ennuis. J'avais été amoureux sans succès dans cette relation et puis je me suis rendu compte qu'il y avait des tas de filles autour de moi, le genre de fille qui craque pour vous juste parce que vous êtes beau, musicien et que vous fumez. Ces filles sont généralement plus jeunes que moi et dans leur période rebelle. Elle n'aime que ce qu'elles voient et ce qu'elles croient connaître mais au fond elles ne savent rien. En réalité, je m'étais persuadé qu'aucune femme au monde n'était capable de me comprendre et de m'apprécier pour toutes les parts de moi. Le Gabriel qui déconne tout le temps, le Gabriel sensible, le Gabriel musicien, le Gabriel gigolo mais surtout le Gabriel qui cache quelque chose qui le blesse. A chaque fois que je dis ça, on me répond toujours le même chose. "Tu vas pas me dire qu'il n'y a pas une fille au monde qui t'aime ? En plus t'as pas besoin de ça, les relations courtes c'est bien aussi. " Et le problème était justement là, quand on est gigolo qui a besoin de relation courte ? C'est déjà le cas ou plus ou moins. Tout parait simple aux yeux des autres mais pour moi, c'est loin d'être facile...

" Ca fait longtemps que je ne me suis pas sentie comme ça. Il va falloir qu'on attende que nos vêtements sèchent avant de retourner dans ta voiture sinon on va complètement la tremper. " Je m'assis près d'elle en souriant. "Il vaut mieux oui" J'étais content qu'elle se sente bien, c'était bien pour elle. Je levai aussi ma tête vers le ciel, c'était ce genre de situation qui m'inspirait à ce moment je regrettais de ne pas avoir ce qu'il faut pour essayer de composer quelque chose. C'était magnifique. " Le concert ? Ah oui. J'en suis ! J'espère que tu viendras, c'est pour une bonne cause." Je tournai mon visage vers elle et lui accordai mon plus beau sourire. " S'il fait aussi bon, je suis sur que ce sera un grand succès."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Everleigh A. Wilson

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Gabriel
⊱ où es-tu ? : Niagara Falls
⊱ humeur : En quête
⊱ célébrité : Claire Holt
⊱ messages : 1018
⊱ inscrit le : 23/08/2011

MessageSujet: Re: Everleigh & Gabriel . ‟ Welcome to this place. I'll show you everything. „   Jeu 2 Aoû - 17:21

Certaines personnes pensent que notre destin est écrit dans les étoiles. J'ignore si c'est une idée plausible ou non et honnêtement, ça m'est égal. Je crois juste que notre destinée est écrite à quelque part mais où, je ne sais pas. Cependant, je pense aussi que nous avons la possibilité de changer notre destin. Comment? Notre chemin est tracé en fonction de nos choix et de nos actes. Et si, pour une fois, on faisait quelque chose de totalement différent? Que nous ne ferions normalement pas, qui n'est pas dans notre nature de faire? Cela changerait tout et notre route se modifierait. Alors au final, pourquoi certains se demandent ce que leur réserve leur destin? Je crois sincèrement que nous avons toutes les cartes en main pour le changer. Et pourtant... Et pourtant, je ne pensais pas à mon futur plus que ça. Je pensais plus à mon passé qu'autre chose. Quoi qu'il en était, à ce moment là, je ne pensais certainement plus à mon passé. Ni à mon futur. Je ne pensais qu'à l'instant présent, qu'à ce petit moment que je passais en compagnie de Gabriel. Je m'installai sur le bord de la fontaine et il s'installa à côté de moi. Je lui avais fait remarquer qu'il faudrait attendre un peu avant d'aller à sa voiture, sous peine de tout tremper. C'était une chose qu'il valait mieux éviter et nous étions d'accord sur ce point sans avoir à tergiverser longtemps là dessus. "Le concert ? Ah oui. J'en suis ! J'espère que tu viendras, c'est pour une bonne cause." Je souris en lui répondant:

-Je viendrais. Je suis contente que tu participes, ça pourrait te faire un point supplémentaire pour te faire connaitre. Et c'est vraiment bien d'aider ces gens sans rien recevoir quoi que ce soit de concret en retour.

Je pus voir son sourire. Magnifique. Je devais avouer que je le trouvais charmant. Mais au fond, je ne voyais rien du tout, je ne pouvais pas dire que nous serons amis ou que savais-je. Après tout, je ne savais même pas si nous nous reverrions. Parler d'un concert auquel nous irons ne veut pas dire que nous nous verrons. Et qui dit qu'à part le concert, on se reverra? Personne. En tout cas, je me sentais tellement bien en sa présence, sans même savoir pourquoi, que je ne serais pas contre le revoir. "S'il fait aussi bon, je suis sur que ce sera un grand succès" Je souris à sa remarque. La vérité c'était que j'étais sûre que ce concert un véritable succès quel que soit le temps car les musiciens et chanteurs étaient des plus talentueux, tout bonnement. Je finis par reposer mes yeux sur ce ciel étoilé. Un instant de silence s'installa. Soudainement, je pris mon sac à main, j'en sortis mon bloc note et mon crayon. Je reposai mon sac au sol, juste à côté de mes escarpins, et je tendis alors mon bloc et mon crayon à Gabriel, en souriant.

-Tiens.

Qu'étais-je donc en train de faire? Le pauvre n'allait sûrement pas comprendre. Je m'expliquai donc rapidement:

-Je sais que les musiciens ont des moments d'inspiration et je me disais que vu l'endroit et le ciel, tu avais peut-être un de ces moments. Alors... Tu peux essayer de composer.

Je souriais toujours, contente. Il pouvait composer sans se préoccuper de moi, j'étais bien là et je n'avais pas forcément besoin de parler de quoi que ce soit.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TITRE EN COURS +
« CITATION A VENIR » - auteur unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gabriel J. Fields

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Eve ♥
⊱ humeur : great
⊱ célébrité : Xavier Samuel
⊱ messages : 168
⊱ inscrit le : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Everleigh & Gabriel . ‟ Welcome to this place. I'll show you everything. „   Jeu 2 Aoû - 21:53

"Gabriel, tu crois qu'on a notre place quelque part ? " Je souris à mon camarade avant de le frapper doucement sur la tête. "Bien sur, pourquoi ?" Le petit garçon baissa la tête. "A chaque fois, je me dis que si on est toujours là c'est peut-être qu'on ne doit juste pas être ailleurs...Tu comprends" Je lui avais lancé un grand sourire. "Non !" A cette époque, j'avais semblant de ne pas comprendre. Pourtant je connaissais très bien la réalité des choses et je savais que c'était pour ça que les dames étaient si gentilles avec moi mais a quoi bon effrayer les autres ? Je voulais qu'il garde l'espoir alors qu'il regardait le ciel qui d'ailleurs était aussi magnifique que celui-ci. Rempli d'étoiles. Pourquoi avais-je soudainement penser à ce moment qui semblait si lointain ? Je n'en savais rien mais c'était peut-être parce que je me sentais exactement dans le même état qu'à l'époque. Je cherchais encore une place fixe dans le monde, j'avais besoin de cette stabilité que je n'avais encore jamais eue. Cependant une chose était très différente, aujourd'hui je ressentais moins cette tristesse qu'à l'époque, peut-être était-ce parce que je me suis endurci ou alors simplement parce qu'Everleigh était là. J'avais passé une bonne soirée grâce à elle et même mes petits problèmes semblaient loin. Je lui en était reconnaissant sans pouvoir lui dire de peur de passer pour un fou.

"Je viendrais. Je suis contente que tu participes, ça pourrait te faire un point supplémentaire pour te faire connaitre. Et c'est vraiment bien d'aider ces gens sans rien recevoir quoi que ce soit de concret en retour." Je lui souris. Elle avait sans doute raison mais malheureusement je ne serais pas le seul, la plus pas des élèves de l'université participent à ce concert ainsi que d'autres personnes très douées. J'avais un peu peur de faire figurant parmi tout ceux qui avaient surement plus de talent que moi. Je plongeai mon regard dans celui d'Everleigh "Tu crois que je serais à la hauteur ? Enfin je veux dire...Il y a tellement de très bon musiciens ici que...Parfois j'ai des doutes sur mon talent." Je ris nerveusement avant de regarder de nouveau les étoiles. Elle me tendit un bloc et un bic, je la regardai surpris avant d'entendre ces explications. Je lui souris. "Merci..." Je reportai alors mon attention sur les étoiles dans le ciel mais rien ne me venait, pour les paroles en tout cas. La musique elle était plus facile a trouver, j'avais déjà un air dans la tête mais il me fallait m'essayer à la guitare, je notai alors simplement quelques notes avant de tracer une longue ligne et réfléchir a un texte. Au bout de quelques minutes, je perdis patience puis en tournant la tête, je regardai le visage de la journaliste qui regardait la ciel visiblement dans ses pensées. Instinctivement, j'écris la première chose qui me passa par la tête.

"A flicker called the wind. A smile makes the sound disappear.The angel who shines in your eyes whispered something. He says everything is about to start." Ce n'était que les premières lignes bien sur et encore a retravailler mais je trouvais que c'était un bon début. La voyant se retourner j'arrachai la feuille du bloc et la fourra dans la poche de mon jeans avec nervosité. En réalité, je redoutais un peu le jugement surtout que ce n'était que le début d'une chanson, une fois terminée si les critiques fusent je peux au moins dire que j'ai fais de mon mieux mais quand elle est inachevée, ça me décourage un peu. Je devais néanmoins expliqué pourquoi je la fixais depuis dix bonnes minutes. " En faite, c'est vrai que ce genre de situation m'inspire mais ça n'a rien a voir avec le ciel ou pas entièrement. Tu es inspirante. Bon, tu vas sans doute me prendre pour un beau parleur etc, mais c'est vrai. Bien sur, c'est un compliment." J'étais étrangement maladroit avec mes mots ce soir, sans en connaître la raison. Moi qui d'habitude avait un très bon sens du langage, j'avais l'impression de perdre un peu mes mots. Je finissais par me demander si au final, elle ne m'intimidait pas un peu mais je n'étais pas spécialement mal à l'aise pour autant. C'était étrange et incompréhensible et c'est bien sur dans ces moments que j'avais envie d'une cigarette mais alors que je sortis mon paquet, la feuille sur laquelle j'avais écris ce début de chanson tomba avant de s'envoler un mètre plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Everleigh A. Wilson

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Gabriel
⊱ où es-tu ? : Niagara Falls
⊱ humeur : En quête
⊱ célébrité : Claire Holt
⊱ messages : 1018
⊱ inscrit le : 23/08/2011

MessageSujet: Re: Everleigh & Gabriel . ‟ Welcome to this place. I'll show you everything. „   Ven 3 Aoû - 12:31

"Tu crois que je serais à la hauteur ? Enfin je veux dire...Il y a tellement de très bon musiciens ici que...Parfois j'ai des doutes sur mon talent." Je me mis à sourire. Beaucoup de gens doutent de leur talent à un moment ou à un autre de leur vie. Mais si l'on voulait vraiment aller au bout de ses rêves alors nous devions faire notre possible pour atteindre le sommet. Et il ne fallait jamais perdre de vue qu'il y aura toujours des critiques et que ça ne plaira pas à tout le monde mais ce ne devra jamais entraver son envie d'aller le plus loin possible parce que lorsque l'on est talentueux, il y a toujours des personnes qui sont là pour reconnaître son talent et apprécier ce qui est fait. J'aurais du lui dire ça. Mais au lieu de ça, peut-être par manque de courage ou que savais-je, je ne répondis que:

-J'en suis persuadée. Ne doute jamais de toi-même et fais de ton mieux pour ne jamais avoir à regretter.

J'avais bien des pensées philosophiques ce soir, décidément! Le ciel étoilé était très inspirant visiblement. Puis rapidement, je lui avais tendu un bloc et un stylo pour qu'il puisse composer. Il me remercia suite à mes explication et nos regards se reposèrent sur le ciel. Le silence de la nuit était très reposant. C'était agréable de simplement penser à la belle étoile, sans réfléchir à quoi que ce soit de particulier. C'était chouette de laisser ses pensées divaguer, aller où elles le désiraient, sans chercher à avoir sans cesse le contrôle sur tout et n'importe. Parfois, un léger sourire pouvait se dessiner sur mes lèvres sans que personne ne sache pourquoi. Moi-même j'en ignorais parfois la raison et pour être franche, elle importait bien peu. Puis, au bout de plusieurs longues minutes - j'ignorais combien de temps s'était exactement écoulé - la curiosité fut la plus forte et je me tournai vers le jeune homme pour voir s'il était inspiré ou non. Je le vis alors arracher la feuille et la fourrer dans sa poche. Cela me fit sourire. Cependant, j'avais tout de même finis par me sentir légèrement observée et il m'expliqua: En faite, c'est vrai que ce genre de situation m'inspire mais ça n'a rien a voir avec le ciel ou pas entièrement. Tu es inspirante. Bon, tu vas sans doute me prendre pour un beau parleur etc, mais c'est vrai. Bien sur, c'est un compliment. Je détournai alors les yeux pour regarder devant moi et lui répondre, après avoir laisser passer quelques secondes:

-Tu crois que c'est moi mais ça n'est pas le cas. C'est un tout. L'ambiance, le lieu, le ciel, le calme. Tout ça fait que tu es plus ou moins inspiré. Et ça n'a rien à voir avec moi...

C'était certes plaisant mais j'ignorais comment prendre exactement sa remarque. Etait-ce effectivement les paroles d'un beau parleur, d'un dragueur invétéré qui voyait en moi une "proie" facile à séduire parce que quelque peu perdue? Ou alors était-ce simplement un jeune homme qui disait la vérité et qui n'avait pas de but précis derrière la tête en prononçant ces phrases? Je ne le connaissais pas. Et puis, honnêtement, si c'était une technique de drague, ça avait beau être flatteur, je n'étais pas prête. Ou alors, je l'étais mais je me refusais la chance de vivre comme toutes les autres femmes. Comme si le fait d'ignorer qui j'étais et mon passé m'interdisait de vivre normalement et de connaître des choses que, pourtant, j'avais envie de connaître ou de connaître à nouveau. Et puis, j'étais quelqu'un de spontanée qui avait besoin d'autre chose que de paroles toutes faites pour être séduite. Ce que Gabriel était loin de savoir. Il prit une cigarette et son papier tomba de sa poche pour aller s'envoler un peu plus loin. Je me levai et allai le chercher pour le lire. Je souris doucement:

-Le début d'une chanson d'amour ou alors tu t'inspires de mon amnésique en parlant d'une chose qui va enfin commencer?

Je ris doucement, sans trop savoir pourquoi. Puis je m'installai à nouveau sur le bord de la fontaine et je lui tendis le papier en disant:

-Ce serait dommage de le perdre. C'est un bon début.

Je n'avais pas osé le regarder en lui rendant le papier. Allez savoir pourquoi. Je n'étais pas quelqu'un de facile à comprendre et pour être franche, j'avais déjà abandonnée l'idée de me comprendre moi-même. Je me disais que j'étais comme j'étais et que ça s'arrêtait là.[/justify]

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TITRE EN COURS +
« CITATION A VENIR » - auteur unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gabriel J. Fields

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Eve ♥
⊱ humeur : great
⊱ célébrité : Xavier Samuel
⊱ messages : 168
⊱ inscrit le : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Everleigh & Gabriel . ‟ Welcome to this place. I'll show you everything. „   Lun 6 Aoû - 18:50

"J'en suis persuadée. Ne doute jamais de toi-même et fais de ton mieux pour ne jamais avoir à regretter. " Cette phrase m'avait étrangement rappelé quelque chose d'autre, qui n'avait rien a voir avec la musique. Quand j'étais enfant, a chaque fois qu'on venait me voir je répétais sans cesse à mademoiselle Mary que je doutais de moi, qu'on n'allait pas m'aimer, que c'était fichu. Elle m'avait répondu presque de la même façon que l'avait fait Everleigh ce soir. Elles avaient toutes les deux l'air sincère et ça m'avait touché. Le contexte était cependant très différent. Je souris à la magnifique blonde. " T'en fais pas, je ne suis pas du genre a regretter mes actes malgré mes doutes." C'était vrai. J'avais fait des choix dans la vie, beaucoup d'erreurs mais je n'arrivais pas a regretter. Je me disais sans arrêt que si j'avais fait tout ça et si ça c'était mal terminé c'était parce que ces fautes étaient utiles à la suite de ma vie. J'étais le genre de type qui voyait toujours le bon coté de la situation. Naïf ? Non loin de là mais a quoi bon s'attarder sur les mauvaises choses en sachant pertinemment qu'on ne peut rien y changer.

Gentiment elle m'avait donné un bloc et un bic. Je lui avais sortis avant d'essayer d'écrire quelques choses. Ma feuille pleine de rature ce ne fût qu'en l'observant que je sentis l'inspiration venir. Ce n'était qu'un début, que quelques mots sans trop de sens pour le moment. Je ne savais pas ce que serait le sujet de cette chanson mais je sentais juste que c'était les bonnes choses a noter pour le moment, le reste allait venir ensuite. Je fus cependant déstabilisé quand elle se tourna vers moi, rangeant ce petit bout de papier avant de lui rendre ses affaires. Je m'expliquai mais malgré ça elle semblait ne pas être totalement d'accord. Elle était sur qu'il n'y avait pas qu'elle mais le reste aussi. J'avais un doute mais pouvais-je réellement affirmer que la situation ne m'avait pas inspiré ? Non. Je lançai un petit sourire en coin, discret presque gêné avant de m'étirer et regarder à nouveau le ciel. " Oui, tu as surement raison. Je voulais pas être déplacé en disant cela. Désolé. " Je tentai alors d'oublier ces paroles. Me disant que si elle les lisait elle allait vraiment me prendre pour un idiot mais en sortant mon paquet on aurait dit qu'un vent que j'avais a peine senti jusqu'à présent avait donné tout son souffle pour pousser cette feuille dans sa direction. Je soupirai puis à sa question haussa les épaules. "Va savoir. De toute façon c'est un peu lié. Cette chose sur le point de commencer c'est l'amour mais aussi une nouvelle vie. Et dans ta nouvelle vie, il y aura sans doute de l'amour aussi. C'est évident que l'un ne va pas sans l'autre." Je repris alors le papier et sourit à son compliment. "C'est très loin d'être fini et je ne suis pas le meilleur parolier de tout les temps. On verra bien ce que ça donnera. En espérant que ça ne finisse pas à la corbeille."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Everleigh A. Wilson

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Gabriel
⊱ où es-tu ? : Niagara Falls
⊱ humeur : En quête
⊱ célébrité : Claire Holt
⊱ messages : 1018
⊱ inscrit le : 23/08/2011

MessageSujet: Re: Everleigh & Gabriel . ‟ Welcome to this place. I'll show you everything. „   Lun 6 Aoû - 19:49

"T'en fais pas, je ne suis pas du genre a regretter mes actes malgré mes doutes." Je souris à sa phrase. C'était bon à savoir. Il ne fallait jamais regretter ce que l'on faisait parce que si on l'avait fait, c'était qu'on en avait envie, d'une façon ou d'une autre. Sinon, jamais nous ne l'aurions fait. A moins que quelqu'un nous ait forcés. Si ce n'est pas le cas, alors c'est que nous en avions envie. De plus, ce qui est fait est fait. Ainsi, ça ne sert à rien de regretter quoi que ce soit. Un regret ne changerait en rien le cours des choses. "Oui, tu as surement raison. Je voulais pas être déplacé en disant cela. Désolé.", me dit il lorsque je le contredis. Je souris doucement. Il n'avait pas l'air de vouloir me mettre mal-à-l'aise et il n'avait pas non plus l'air de vouloir être déplacé, tout comme il me l'avait dit. J'hochai donc simplement la tête en répondant doucement:

-Non, ne t'en fais pas. Ce n'est rien.

Ce n'était pas très grave en soi ce qu'il avait dit, finalement. Nous n'allions certainement pas en faire tout un plat, bien au contraire. D'après moi, nous n'en reparlerions sans doute plus jamais et c'était mieux comme ça. Ce n'était qu'une remarque sur ce qu'il pensait être son inspiration, bien qu'au final, nous savions sûrement tout les deux que ce n'était pas moi mais l'ambiance générale de la soirée qui l'inspirait. "Va savoir. De toute façon c'est un peu lié. Cette chose sur le point de commencer c'est l'amour mais aussi une nouvelle vie. Et dans ta nouvelle vie, il y aura sans doute de l'amour aussi. C'est évident que l'un ne va pas sans l'autre." Ah oui, dis comme ça, il avait raison à cent pour cent. L'un n'allait sans doute pas sans l'autre. Mais avant de penser à un nouvel amour, il allait d'abord falloir que ma nouvelle vie commence. Et pour qu'elle commence, il fallait tout d'abord que je reconstitue le puzzle de mon passé, non? C'était ce que je pensais. Et sans doute que tant que je penserais ainsi, je ne pourrais pas "avancer". Il sourit à mon compliment qui était des plus sincères puis me répondit que c'était loin d'être finis et qu'il n'était pas le meilleur parolier de tout les temps. Cela me fit rire doucement. Puis il dit que nous verrons bien ce qu'il ça donnera et qu'il espérait que ça ne finirait pas à la poubelle. Je souris en reprenant la parole:

-Tu me montreras le résultat?

Je regardai une nouvelle fois les étoiles avant de regarder ma montre. Il se faisait vraiment tard. Je remis mes chaussures et posai mes yeux sur Gabriel:

-Il se fait tard, on devrait rentrer. Tu n'as qu'à me déposer devant le bar, je prendrais ma voiture pour rentrer ou alors je rentrerais à pieds si je ne me sens pas apte à conduire.

Je ris doucement. Il n'avait pas besoin de me ramener chez moi. Je l'avais déjà monopolisé depuis l'interview sans forcément toujours lui demander son avis, notamment quand je lui avais fait quitter le bar alors, je m'en voudrais de le monopoliser encore inutilement. Je me relevai.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TITRE EN COURS +
« CITATION A VENIR » - auteur unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Everleigh & Gabriel . ‟ Welcome to this place. I'll show you everything. „   

Revenir en haut Aller en bas
 

Everleigh & Gabriel . ‟ Welcome to this place. I'll show you everything. „

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara University™ :: Time to, delete you :: Les Archives :: 2011-2012 :: Archives rps
-
Votez !
Un vote toutes les deux heures ♥
www.obsession27
www.shitamachihito
www.nom du top