AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Aujourd'hui, je me lance ! [Michael & Alexie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Aujourd'hui, je me lance ! [Michael & Alexie]   Jeu 24 Mai - 16:12

« Je te donne mon numéro. Tu peux m'appeler quand tu veux. »

Cela faisait une semaine que Michael m’avait dit cela. Une semaine que je me repassais cette phrase en boucle dans ma tête sans oser faire quoi que ce soit. Intérieurement j’étais toute chamboulée. Combien de temps avais-je passé à fixer le numéro de Michael sur mon portable ? Trop longtemps, beaucoup trop longtemps. Et aujourd’hui, je m’étais enfin lancé. J’avais pensé à l’appeler, puis avec ma timidité maladive j’avais fini par lui envoyer un simple texto pour savoir si on pouvait se retrouver au parc, ce qu’il avait presque immédiatement confirmé.

Juste après avoir reçu sa réponse je m’étais mis à farfouiller dans mes vêtements pour trouver quelque chose à me mettre qui me rendrait un minimum jolie. Oui, je voulais être jolie pour Michael. Finalement, de peur d’en faire trop, je m’étais contenter de sortir des vêtements aussi simple que moi : un jean délavé et un débardeur vert pomme sur lequel il est marqué en grosses lettres noir « LOVE », mais avec la forme de la tête de mickey en blanc à la place du « O ». J’avais retiré mes bandages aux bras. On pouvait encore bien voir les marques rouge des entailles sur ma peau pale, mais peut importe. Je m’étais longuement regardé dans le miroir après avoir enfilé mes converses, puis avait fini par me mettre un peu de mascara. Je n’ai jamais été très fan du maquillage, mais le mascara apportait une petite touche finale à ma tenue.

Je fini par arriver une demie heure à l’ avance au parc, et décidai de m’assoir sur un banc au soleil en attendant. Il faisait bon encore aujourd’hui, et c’était agréable, vraiment agréable. Il faut dire qu’on avait eu assez de mauvais temps pour le mois ! Je regardai l’heure sur mon portable, mais il n’était passé que 5 petites minute depuis que j’étais arrivé. C’est pourquoi je décidais de fermer les yeux et de mettre mes oreillettes pour écouter de la musique en attendant que Michael arrive.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aujourd'hui, je me lance ! [Michael & Alexie]   Jeu 24 Mai - 17:32

Cela faisait une semaine que j'avais vu Alexie et cela faisait une semaine que je faisais n'importe quoi. Je n'arrivais plus à me concentrer, je ne tenais lus mes rôles, je zappais ce que je devais faire. Heureusement le professeur avec qui on étudiait le jeu de scène était plutôt cool dans son genre car j'aurais été jeté depuis longtemps sous un prof un tantinet plus exigeant. Mais il était sympa. Ce matin-là, nous étions en train de réviser une scène assez cruciale pour le petit film que l'on devait tourner en fin d'année. Mais j'étais tellement perdu dans mes pensées que le professeur me dit qu'il valait mieux que je m'arrête là car je n'étais pas du tout dans le ton, il se demandais même ce qu'il m'arrivait et pourquoi j'étais aussi distrait.

Le cours se termina et je retournais vers ma chambre, après tout, je n'avais pas rien d'autres de prévu dans ma journée. J'avais même pas faim tellement j'étais obsédé par Alexie. J'avais du manger juste assez pour ne pas mourir d'inanition, mais c'était loin de me nourrir. Il ne devait pas être loin de midi quand je reçus le texto de la jolie brune de la semaine dernière. Je lui répondit immédiatement que j'étais tout à fait partant pour la rencontrer cet après-midi là au parc. Mon pote de la chambre d'à côté me proposa d'aller déjeuner avec lui. Mais il me proposait ça sans grande conviction, il savait que je refusais toutes les invitations ces derniers temps. C'est pour cela qu'il fut surpris quand j'acceptai. Il me répliqua que c'est parce que mon beau fantasme venait enfin de me contacter que j'étais mieux disposer. Je répliquai doucement avant de les suivre.

Après le déjeuner, je retournai de nouveau dans ma chambre et me préparai. Comme il faisait beau, je ne pris pas mon blouson de cuir. Je changeais de tee-shirt quand même, car le vieux tee-shirt pourri que j'utilisais pour répéter la scène, sachant que je jouais un SDF allait bien, mais pas pour voir la femme qui faisait battre mon cœur et qui hantait mes nuits. Je pris mes lunettes d'aviateur et mes clés de voiture. Mais finalement, je les reposais, je n'avais pas besoin de ma voiture pour aller au parc, je pouvais marcher. Je quittais donc ma chambre en prenant mon portable et mes clés de chambre.

J'arrivai doucement vers le parc en écoutant un morceau de Billy Ray. Un bon morceau de Country comme je l'aimais. C'était dommage que je n'étais pas né aux Etats-Unis patrie de ce style de musique attirant, mais quelque part c'était une bonne chose car au moins, j'avais pu rencontré ma belle Alexie. Chose qui aurait pu ne pas avoir lieu si j'avais été américain. J'arrivais tranquillement au parc et je marchais simplement les mains dans les poches. En arrivant près de la belle Alexie, je me plaçai doucement entre elle et le soleil pour ne pas la surprendre de trop. Quand elle me remarqua, j'eus un grand sourire heureux et je dis doucement.

"Alexie, c'est un plaisir de te revoir. Tu vas bien ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aujourd'hui, je me lance ! [Michael & Alexie]   Jeu 24 Mai - 19:18

En écoutant de la musique, le temps passe beaucoup plus vite. Surtout lorsque l’on ferme les yeux comme moi, et qu’à chaque chanson on imagine un scénario. A chaque chanson qui me faisait penser à Michael, je laissais mon imagination aller loin, très loin. J’imaginais par exemple Michael arriver et se pencher sur moi pour m’embrasser doucement. Une bouffé de chaleur envahi mon corps tout entier. Non, je ne devais pas penser à ce genre de chose maintenant. Surtout à quelque minutes de son arrivé. Soudain, quelqu’un vint me gâcher le soleil. En ouvrant les yeux je remarquais que c’était Michael. Je piquais un fard aussitôt. Dire que quelques secondes plus tôt je l’imaginais poser ses lèvres sur les mienne... Mon cœur s’emballa, mais je réussi néanmoins à lui sourire.

- Alexie, c'est un plaisir de te revoir. Tu vas bien ?

Je me redressai et allais lui faire la bise aussi naturellement que possible. Mais intérieurement, je n’étais pas aussi stable que cela. Mon cœur battait la chamade, et j’étais plus que troublé par sa présence.

- Je vais bien, merci. Et toi ? Je suis contente de te voir.

La dernière phrase m’avait échappé, et je rougis un peu plus en me rendant compte de ce que j’avais dit. Oh, puis tant pis, je ne disais rien de mal, c’était la vérité. Ce n’étais pas comme si je lui avouais que quelque minutes plus tôt je l’imaginais m’embrasser. En pensant ça, mon regard descendit sur sa bouche. Un incendie se propagea dans mon bas ventre. Je n’avais encore jamais ressentit ce genre de chose. Je pris une grande inspiration et me levai du banc. Marcher me changerais peut être les idées.

- Je ne t’ai pas dérangé, tu es sur ? Demandais-je bêtement. A vrai dire, j’ai hésité un long moment avant de te contacter. Avouais-je.

Je mordis ma langue. Il faillait vraiment que j’apprenne à me taire. J’étais plus que gênée à présent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aujourd'hui, je me lance ! [Michael & Alexie]   Jeu 24 Mai - 20:25

c'était vraiment heureux de retrouver la belle brune que je faillis me pencher vers elle et l'embrasser. Mais je me retint, je ne tenais pas à passer pour un mec qui pensait qu'en ayant été gentil une fois pouvait tout se permettre. Et puis, même si je savais qu'elle était célibataire rien ne me permettait de dire qu'elle était attiré par moi. Elle pouvait très bien rougir simplement par timidité. Donc rougir comme elle le faisait ne voulait rien dire. Elle se leva et me fit la bise, bien sûr, je le lui rendit doucement. Je ne voulais pas précipiter les choses. D'ailleurs avant de me faire la bise, elle me répondit qu'elle allait bien et qu'elle était heureuse de me voir, cela me fit également rougir, enfin plutôt rosir doucement.

En marchant, elle me demanda si j'étais sûr qu'elle ne m'avait pas dérangé. En fait, ce serait plutôt le contraire. J'étais heureux qu'elle m'ait appelé, je n'en pouvais plus d'attendre qu'elle m'appelle et comme je n'avais pas son numéro, j'étais à deux doigts de péter un plomb. J'étais même prêt à aller en cours de photo dérangé tout le monde pour pouvoir la voir et lui parler. Quand elle me dit qu'elle avait longtemps hésité avant de m'appeler, je souris doucement avant de répondre doucement.

"Tu ne me déranges pas Alexie, justement je pensais à toi."

En me rendant compte que je venais de lui dire que je pensais à elle, je sentis mon visage surchauffé presque instantanément. Mais me forçant au calme en respirant doucement, je finis par reprendre doucement.

"Pourquoi tu as hésité ? Il faut pas avoir peur de moi tu sais, j'ai jamais fait de mal à personne. Je hais la violence. Et puis tu es trop jolie pour que je te touche."

Bon valait mieux que je me taise, qu'est-ce que je faisais, bordel ? Je la draguais presque ouvertement et cela me faisais rougir ? Mais quel genre d'hommes j'étais ? J'étais plus le petit ado boutonneux que j'étais à 15 ans quand j'avais draguer cette fille en camp de vacances. J'étais un homme et je devais assumer quand je disais quelque chose. Mais bizarrement avec Alexie je perdais tous mes moyens, je me sentais comme un adolescent qui tombe amoureux pour la première fois, je suis toujours en train de penser à elle, je suis toujours dans mes rêves où elle se trouve. Finalement je soupirais en souriant et demanda doucement.

"Pourquoi tu voulais me voir Alexie ?"

Question stupide mais qui permettait de nouveau de lancer la conversation. Et puis j'avais besoin de savoir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aujourd'hui, je me lance ! [Michael & Alexie]   Jeu 24 Mai - 21:23

- Pourquoi tu as hésité ? Il faut pas avoir peur de moi tu sais, j'ai jamais fait de mal à personne. Je hais la violence. Et puis tu es trop jolie pour que je te touche.

J’avais déjà faillis m’étouffer en l’entendant me dire qu’il pensait à moi, alors là j’étais complètement paralysé. Mon dieu, se pourrait-il que j’ai une chance ? Non, il disait cela par politesse simplement. Il n’y avait aucune ambigüité dans ses paroles, pas vrai ? Je me prenais juste un peu trop la tête quand il s’agissait de lui, voila tout. Il fallait que mon cœur arrête de battre autant la chamade, cela ne servait à rien ! Vous l’imaginez vous, s’intéresser à une fille comme moi ? RI-DI-CU-LE. Il n’empêche que je ne pus m’empêcher d’espérer un peu.

- Pourquoi tu voulais me voir Alexie ?

Avec toutes ces pensées, j’avais complètement oublié de répondre à sa première question. Je tentai de remettre mon cerveau en marche. Je ne me reconnaissais plus vraiment là. J’avais l’impression d’être une de ces minettes qui s’emballe pour un rien. Je soupirais, c’était pitoyable. Je souris doucement à Michael et me lui répondit :

- J’ai hésité parce que je suis assez timide, en fait. Je ne sais pas si tu as remarqué. Et puis j’ai toujours peur de déranger les gens tu sais… Et puis je voulais te voir parce que… Je ne sais pas. Dis-je en haussant les épaules dans un geste qui voulait tout dire et ne rien dire.

C’est vrai, que pouvais-je dire ? J’avais l’impression que tout ce que je dirais m’enfoncerait un peu plus. C’était gênant, vraiment gênant. La vérité était le mieux à dire mais… Je me voyais mal lui dire que je pensais à lui depuis le jour où je l’avais rencontré… Ca serait lui faire du rentre dedans, et ce n’étais pas du tout mon genre. Non, je devais continuer à agir normalement. Ca, je savais faire pas vrai ?

- Je devais avoir une raison précise pour te voir ? Demandais-je avec un petit sourire timide. J’avais juste… envie de te voir…

C’était le moment de changer de sujet, songeais-je. Sinon on était mal partit. J’étais mal partit.

- Ta semaine de cours s’est bien passé cette semaine ?

C’était la question la plus banale et idiote que je pouvais poser, mais j’étais presque incapable de réfléchir normalement avec la présence presque imposante de Michael. Il me troublait vraiment trop. Je repensais à cette semaine et souris bêtement. Pour ma part, cette semaine de cours avait été catastrophique. Enfin, pas toujours. Pour les séances photos, j’avais remarqué que penser à Michael m’inspirait… Je m’étais sentit encore plus troublé, en remarquant ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aujourd'hui, je me lance ! [Michael & Alexie]   Dim 27 Mai - 13:11

J'étais autant surpris qu'heureux de savoir que la belle Alexie voulait me voir. En fait, j'avais oublié qu'elle voulait me rembourser l'argent de l'objectif. Seule Alexie m'intéressait maintenant, je ne pensait à elle que parce qu'elle me plaisait, pas parce qu'elle me devait de l'argent. Je pensais à elle sans cesse, comme si elle m'avait ensorcelé. Mais même si c'était le cas j'étais heureux d'être sa victime, j'étais heureux qu'elle m'ait choisi moi pour m'ensorceler.

Bien sûr j'étais agréablement surpris qu'elle veuille me voir. Donc je lui demandais pourquoi. J'évitais de la regarder parfois, car je savais que je risquais de rougir comme si j'étais un enfant timide qui tombait amoureux pour la première fois. Cette fois-ci, je devais ressembler à un homme, un vrai et rester droit sans rougir à tout va aux propos de la jolie photographe. Mais j'étais amoureux, alors si je rougissais, je comprenais pourquoi. Même si je ne voulais pas me l'avouer depuis trois jours j'avais enfin accepter que mon cœur avait besoin de quelqu'un à aimer et que moi aussi. Enfin bref, j'écoutai calmement sa réponse.

Moi qui ne voulait pas rougir, c'était loupé, totalement loupé. Le simple fait qu'elle ait envie de me voir me fit rougir. Car on n'avait pas envie de voir quelqu'un juste pour le voir, suffisait de se croiser à la cafétéria, ou quelque chose comme ça. Non là, elle m'avait appelé juste pour me voir. Je souris doucement sans la regarder, j'avais peur de ne pas comprendre, alors je me contentait de sourire doucement. Elle me demanda ensuite si ma semaine s'était bien passée. En fait non, ça avait été une réelle catastrophe. J'avais littéralement été incapable de travailler correctement. Même mon analyse cinématographique que je devais rendre avait été axé sur l'amour. Je la regardais doucement en espérant ne pas voir son regard qui me faisais fondre et je répondis doucement.

"J'ai passé une mauvaise semaine. Je n'ai cessé de me demander ce que tu faisais, de regarder mon portable en espérant que tu m'aies laissé un message. Je n'ai cessé de rechercher un signe de toi quelconque. Je sais que je ne devrais pas me monter la tête ainsi, mais depuis que j'ai pris ta main, non même avant ça, quand je t'ai vu, je n'ai cessé de vouloir te serrer contre moi et depuis qu'on s'est séparé sur le parking, je n'ai cessé de penser à toi."

Oulah, ça sonnait comme une déclaration d'amour là. Ah bah bravo, Michael tu viens de donner l'occasion à Alexie de te fuir et tu viens de manquer une occasion de fermer ta bouche. Mais j'avais eu envie de lui dire ce que je ressentais. Finalement, je décidai d'aller jusqu'au bout de mon envie. Je m'arrêtai et souris doucement à Alexie. Je m'excusai doucement par avance de ce que j'allais faire. Je me penchais ensuite doucement vers elle et je posais délicatement mes lèvres sur les siennes. Je restais ainsi quelque seconde ainsi avant de me redressé rouge de confusion. Je n'aurais sans doute pas dû faire ça, mais j'en avais envie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aujourd'hui, je me lance ! [Michael & Alexie]   Dim 27 Mai - 17:19

- J'ai passé une mauvaise semaine. Je n'ai cessé de me demander ce que tu faisais, de regarder mon portable en espérant que tu m'aies laissé un message. Je n'ai cessé de rechercher un signe de toi quelconque. Je sais que je ne devrais pas me monter la tête ainsi, mais depuis que j'ai pris ta main, non même avant ça, quand je t'ai vu, je n'ai cessé de vouloir te serrer contre moi et depuis qu'on s'est séparé sur le parking, je n'ai cessé de penser à toi.

J’étais tout à coup comme tétaniser. En l’écoutant parler je m’étais arrêter sur place et l’avais regardé avec les yeux grand ouvert. J’avais l’impression d’avoir été frappé par la foudre. A chaque mot qu’il disait, mon cœur battait un peu plus la chamade. Je ne m’attendais pas du tout à ca. En fait, je pensais que c’était moi qui aurais fini par dire quelque chose du genre. Il me prenait complètement au dépourvu.

Et j’ai bien cru que mon cœur allait s’arrêter de battre lorsqu’il me sourit et se pencha pour poser ses lèvres sur le mienne. Ce n’était pas soudain, je l’avais vu approcher. Et pourtant j’en avais oublié de fermer les yeux. C’était un baiser chaste et pourtant je ressentais des frissons parcourir mon corps de long en large. Je restais un instant pantelante lorsqu’il se redressa. Je crois que je n’arrivais pas à croire ce qu’il venait de se produire. Et pourtant ca avait bien été réelle. Je levais le regard vers Michael qui était surement plus rouge que moi. Je n’avais pas besoin de me pincer pour savoir que je n’avais pas rêvé, il me suffisait de le voir lui. Un sourire étira mes lèvres, et mon cœur se remis à palpiter si fort qu’il me donna l’impression de vouloir exploser.

Mais a le voir si mal a l’aise là, tout a coup, je craignais qu’il s’excuse de m’avoir embrassé, ou quelque chose dans le genre. Si je l’entendais dire une chose pareil je pense que cela me tuerais. C’est pour ca que je me jetais presque sans retenu a son cou pour l’embrasser a mon tour. C’était maladroit de ma part mais tant pis. Je sentis de nouveau des papillons dans mon ventre, ainsi que cette douce chaleur dans mon bas ventre alors que je l’embrassais presque sans retenue. C’était comme… Vital, je m’accrochais à lui presque comme a une bouée de sauvetage.

Lorsque je fus a bout de souffle, je m’écartais doucement aussi, mais restait néanmoins le plus proche possible de Michael. Un petit rire m’échappa.

- C’est fou… murmurais-je.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aujourd'hui, je me lance ! [Michael & Alexie]   Lun 28 Mai - 14:39

En fait je n'aurais jamais cru que je ferais une telle déclaration d'amour à une fille que je n'avais vu qu'une seule fois. En fait, je n'ai jamais réellement cru au coup de foudre surtout depuis que mon coeur ressemblait à un tas de gravats ruisselant des pleurs de mon malheur. Mais visiblement j'étais tombé amoureux de la belle Alexie et bien plus vite que je ne l'aurais cru. J'étais à tel point que j'avais l'impression d'être redevenu un petit adolescent. J'avais même poussé l'audace jusqu'au baiser.

Après ce baiser que j'appréciai, je ne dirais pas le contraire, je me redressai doucement en la regardant, je ne voulais même pas imaginer la teinte de mon visage qui devait être tellement rouge qu'on m'aurait soi confondu avec un alcoolo, soit on aurait cru que j'avais pris un sacré coup de soleil sur le nez. en me rendant compte de ce que j'avais fait, j'étais légèrement confus et au moment où j'allais dire que j'étais désolé, Alexie passa rapidement ses bras autour de mon coup et m'embrassa à son tour. Je la laissai faire, j'étais très heureux qu'elle décide de m'embrasser. Au moins je n'avais pas l'air idiot en étant repoussé pour avoir été audacieux. elle m'embrassa longtemps et durant tout ce temps je la serrais délicatement contre moi.

Quand elle s'écarta de mon visage, j'en fus presque déçu, elle murmura doucement que c'était fou. Je ne comprenais pas pourquoi elle disait ça. Je regardai attentivement ses beaux yeux sombres et je lui souris doucement je lui demandai calmement.

"Qu'est-ce qui est fou, Alexie ?"

Si c'était le fait qu'elle et moi étions tombé amoureux l'un de l'autre en même temps, c'est vrai que c'était complètement dingue, mais c'était l'amour. Je regardais la belle photographe et je dis doucement, lui murmurant doucement à l'oreille.

"Alexie, j'aimerais que toi et moi nous soyons plus que des amis. J'aimerais que tu acceptes d'être ma petite amie. Je ne veux pas qui tu quittes maintenant que tu es dans ma vie j'aimerais que tu y restes, car je t'aime."

Voilà je l'avais dit, même pour moi c'était comme une révélation, dire que j'aimais quelqu'un était difficile à croire mais je venais enfin de le dire et je le pensais. Ce n'étais pas qu'à Alexie, la femme que j'aimais que je l'avouais, c'était à moi également. Moi qui croyais ne plus jamais réussir à aimer. J'étais amoureux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aujourd'hui, je me lance ! [Michael & Alexie]   Lun 28 Mai - 18:28

— Qu'est-ce qui est fou, Alexie ?

J’étais tellement perdu dans la contemplation du visage de Michael que je ne réagis pas tout de suite à la question qu’il venait de me poser. J’étais toujours dans ses bras, contre son torse puissant et plus rien ne m’inquiétait pour le moment. Il y avait encore quelques minutes (à moins que ca ne soit quelque heures ?) je croyais que ce qui venait de se passer n’arriverais jamais de ma vie. Et pourtant, c’était réellement arrivé. Et je mourrais d’envie de recommencer.

— Ce qui est fou… C’est que je croyais que ça n’arriverais jamais. Je ne pensais pas avoir de chance. Dis-je, toute tremblante.

Je n’étais pas sur que ce que je venais de dire ait un réel sens, mais peu importe. J’étais sur une autre planète, totalement. Je ne savais même déjà plus ce que je venais de dire. Et quand je vis Michael approcher sa bouche de mon oreille, je frémis d’anticipation.

— Alexie, j'aimerais que toi et moi nous soyons plus que des amis. J'aimerais que tu acceptes d'être ma petite amie. Je ne veux pas qui tu quittes maintenant que tu es dans ma vie j'aimerais que tu y restes, car je t'aime.

Cette fois ci, mon cerveau ne mis pas autant de temps que tout à l’heure à décrypter ce que Michael venait de me dire. D’ailleurs, tout mon corps avait réagis. A chaque phrase, cette agréable douleur dans le creux de mon ventre s’était comme décupler. Et en l’entendant me dire qu’il m’aimait, je fus comme frapper par la foudre. Je glissais mes main dans son dos et le serrait contre moi en posant mon front contre son épaule. Et soudain, les larmes se mirent à couler toute seule le long de mes joues. Ce n’était pas des larmes de tristesse, mais de bonheur. Oui, j’étais heureuse comme jamais. J’avais l’impression que mon cœur résonnait dans tout mon corps, mais je me rendis compte que ce n’étais pas que mon cœur à moi, que j’entendais battre, mais celui de Michael aussi. Ils battaient au même rythme. Je me reculais légèrement pour pouvoir regarder Michael et frottait vite mes joues. Un petit rire m’échappa. Je devais paraitre ridicule à pleurer alors qu’un homme venait de me faire une déclaration. Je plongeais mes yeux dans les siens et posais doucement ma main sur sa joue. Un sourire niais déformait mes lèvres. C’était ça, l’amour ? Le fait d’être heureuse dans les bras de l’homme qu’on aime ?

— Moi aussi je t’aime, Michael. Dis-je timidement.

A bien y réfléchir, c’était la première fois que je disais je t’aime a un homme. Même Gabriel n’y avait jamais eu droit. Je me rendis compte à cet instant que j’avais très vite oublié Gabriel, finalement. Et c’était bien. Je ne voulais plus que cette sensation de bien être me quitte.

— Et je pensais sincèrement qu’un homme comme toi ne remarquerait jamais une pauvre fille comme moi. Souris-je.

Je m’écartais un peu plus, et sentit mon cœur se serrer de ne plus le toucher. Alors j’attrapais sa main, pour compenser.

— Que veux-tu faire, à présent ?

C’était peut-être maladroit de ma part de demander une chose pareil après ce qui venait de se passer, mais des gens passaient près de nous, et je commençais à être un peu gêner d’être planter là avec Michael.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aujourd'hui, je me lance ! [Michael & Alexie]   Mar 29 Mai - 19:16

Elle confirma ce que je soupçonnais, en effet, je ne pensais pas que nous pourrions être ensemble, je ne pensais pas avoir la moindre chance. En général, une fille, ou même un mec, qui souffre à cause d'une autre personne n'arrive pas à se rapprocher de quelqu'un d'autre très facilement, c'était mon cas, par exemple, bien que cela fasse deux ans et en plus, pour Alexie, c'était encore plus récent, comme le prouvait les cicatrices de ses bras. J'espérais juste qu'elle ne s'en ferais plus. Et surtout je ne comprenais pas comment un mec pouvait la laisser faire ça, même si lui n'était pas amoureux. Ce mec devait être un vrai gigolo pour faire ça à une fille aussi douce qu'Alexie.

Je la gardais serrer contre moi durant de longues minutes, sentir sa peau douce et son parfum enivrant me ravissait au plus haut point. J'étais très heureux d'être à ses côtés. Je finis par lui murmurer une nouvelle déclaration d'amour qui devait mener à la création de notre couple, enfin je l'espérais. Après ma déclaration, Alexie se serra un peu plus contre moi. Je sentis ses pleurs et les vis mais je la laissais reprendre son souffle. Elle rit et son rire résonna comme du cristal à mes oreilles. Je ne pus m'empêcher de sourire et ce sourire s'agrandit encore plus quand elle me dit qu'elle m'aimait aussi. Par contre sa petite remarque me fit froncer les sourcils et je répondis doucement.

"Quel genre d'homme passerait à côté de toi sans te remarquer ? Tu es une fille magnifique Alexie, peu importe ce que les autres pense. Un homme qui ne te regarde pas est soit aveugle soit stupide au possible."

Je lui souris de nouveau et la laissa me prendre la main, je ne voulais plus la quitter désormais. Je l'écoutais me demander ce que je voulais faire. Je répondis avec douceur.

"N'importe quoi du moment qu'on est ensemble ma colombe."

Rien ne m'importait plus qu'Alexie désormais et je voulais passer le reste de mon après-midi auprès d'elle ou en train de la serrer dans mes bras.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aujourd'hui, je me lance ! [Michael & Alexie]   Mar 29 Mai - 21:02

- Quel genre d'homme passerait à côté de toi sans te remarquer ? Tu es une fille magnifique Alexie, peu importe ce que les autres pense. Un homme qui ne te regarde pas est soit aveugle soit stupide au possible.

Je rougis immédiatement. C’était bien la première fois qu’un homme me disait que j’étais « magnifique ». Je suppose que j’allais devoir m’habituer à ce genre de chose avec Michael… L’idée me paraissait encore saugrenue. J’étais réellement en couple maintenant ? Mes doigts emmêlés à ceux de Michael me prouvaient que lui. Même sa façon de me regarder et de me sourire me le prouvait. Pourtant j’avais tout de même beaucoup de mal a le croire.

- N'importe quoi du moment qu'on est ensemble ma colombe.

Une douce chaleur se répandit dans tout mon corps en entendant le petit surnom qu’il venait de me donner, et je serrais un peu plus la main calleuse de Michael. J’avais envie de m’accrocher à lui comme a une bouée et ne plus jamais le lâcher. Mais je savais que c’était parce que c’était le début de notre relation… Je me mis à marcher doucement en regardant autour de moi pour trouver ce que l’on pouvait faire. Mais que voulez vous faire dans un parc a part marcher ? Je soupirais et commençais déjà à décourager quand, en posant ma main sur mon sac, je sentis mon pareil numérique. Je m’arrêtais et lâchais la main de Michael pour prendre l’appareil avant de le tendre victorieusement.

- Je ne sors jamais sans lui ! Souris-je, soudain pleine de vie.

Mais, qu’allai-je prendre en photo ? Je tournais sur moi-même pour regarder ce qui nous entourait puis, quand mon regard se posa de nouveau sur Michael je rougis, et souris timidement. Je venais de trouver mon sujet. Mais allait-il accepter d’être pris en photo ? En plus, cela l’ennuierais peut-être ? J’osais quand même lui demander :

- Je peux… Te prendre en photo ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aujourd'hui, je me lance ! [Michael & Alexie]   Jeu 31 Mai - 16:31

Il semblerait que finalement j'ai trouvé l'amour. Et comme je l'avais pensé, il m'était tombé dessus sans crier gare, comme un coup de massue, ou un coup de tonnerre. C'est donc ça qu'on appelle le coup de foudre ? Très franchement je n'aurais jamais cru. Mais quelque part, elle était tellement différente de mon ex-femme que je ne pensais pas tombé amoureux mais c'était le cas et j'étais heureux que cela arrive. Nous marchions doucement main dans la main liés par nos sentiments. Je crois que je n'avais pas ressenti la moitié de ce que je ressens pour Alexie lorsque j'étais avec mon ex. Avec Alexie je me sentais comme sur une île perdue sous les tropiques où aucune tempête ne perturbe la surface de l'eau. Mais loin d'elle je me sentais comme un fétu de paille comme on milieu d'une tempête monumentale qui pourrait ravager le monde entier sans rien laisser indemne.

Alexie me demanda ce qu'on pouvait faire et je lui répondit que peu m'importait tant que nous étions ensemble. Je souris quand elle sortit son appareil photo. D'un seul coup, j'étais redevenu un garçon timide. J'aimais pas vraiment les photos, mais j'étais prêt à faire un effort. Je souris et dis en rigolant à sa proposition.

"Pourquoi tu veux me montrer à tes copines ?"

Je blaguais, mais en même temps, nous n'allions pas rester tout doucement murés dans des sentiments discrets. nous étions ensemble, il fallait que nous nous ouvrions l'un à l'autre. Je regardais la belle demoiselle et je murmurais doucement.

"Seulement si tu acceptes de dormir dans ma chambre ce soir."

Je souris doucement et ajoutai doucement

"Quoique je peux rien te refuser."

Je ris doucement et m'installais sur un banc doucement et je dis.

"Tu me dis quoi faire, je suis pas habitué à joué les mannequins."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aujourd'hui, je me lance ! [Michael & Alexie]   Jeu 31 Mai - 18:11

Lorsque Michael me demanda si je voulais le prendre en photo pour le montrer à mes copines, je ris. Si j’avais osé, j’aurais même poussé la chose en lui disant « oui, juste pour les voir mourir de jalousie ». Mais je n’étais pas comme ça. Et puis ce n’étais pas vrai de toute façon. Je voulais faire ces photo comme ça, pour moi surtout.

– Seulement si tu acceptes de dormir dans ma chambre ce soir. Quoique je peux rien te refuser.

Mes joues s’enflammèrent sur-le-champ. Savait-il que mon imagination pouvait-être très fertile ? Non, bien sur que non, il ne pouvait pas savoir ! Mais je ne comptais pas lui avouer qu’à cet instant j’avais des tonnes d’image qui traversaient mon esprit. Des images qui mettaient le feu a mon bas ventre. Je m’efforçais de revenir sur terre. Il le fallait pour mon état mental. Ca me mettait mal à l’aise d’imaginer ce genre de chose alors que nous venions a peine de nous mettre ensemble. Cela me ressemblait si peu !

- C’est d’accord, je viendrais si tu veux. Répondis-je néanmoins en le regardant prendre place sur le banc non loin de nous.

Je souris lorsqu’il me dit ne jamais avoir joué les mannequins, et que je devais lui dire quoi faire. Je m’approchais de lui et l’embrassait. Je ne pouvais pas m’en empêcher. Puis je reculais, les joues de nouveau en feu. Et commençais à prendre des clichés. Je lui demandais de s’allonger sur le banc, et le pris en photo, puis je lui demandais aussi tout plein de sorte de pose. Que ce soit sur le banc ou dans l’herbe, contre un arbre… Je ne n’avais jamais autant aimé prendre quelqu’un en photo. Je n’arrivais même pas à trouver d’horrible défaut à mes photos. Il faut dire que le fait que Michael était dessus en était pour quelque chose. Une vieille dame qui passait a coté de nous à ce moment là nous demanda si nous voulions qu’elle nous prenne tout les deux en photo. J’acceptais après une légère hésitation et allait me placer devant Michael pour qu’il m’entour de ses bras. Cette photo serait magnifique si la vieille dame ne tremblait pas au moment de la prendre. Je m’empressais d’aller récupérer l’appareil photo et remerciait cette dame qui repartait déjà. La photo n’était pas loupée du tout. Elle était même encore plus belle que je ne l’avais imaginé. Je retournais au près de Michael et lui montrait toute les photos faites.

– Je ne comprends pas pourquoi tu n’es pas devenu mannequin, tu es renversant sur les photos ! Il ne faut pas que quelqu’un d’autre que nous les vois sinon tu risque de te retrouver soudainement avec une horde de groupie aux pieds !

Je ris de ma bêtise et glissai l’appareil dans mon sac pour ensuite reprendre la main de Michael. Là, j’avais vraiment l’impression d’être à ma place.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Aujourd'hui, je me lance ! [Michael & Alexie]   Ven 1 Juin - 8:15

J'avais accepté de jouer les mannequins à la condition que la jolie photographe qui allait me prendre en photo et avec qui je sortais acceptait de dormir avec moi. Au début bien sûr ce n'était qu'une blague, je n'aurais jamais pensé à ce qu'elle accepterait aussi facilement, surtout qu'on ne sortait ensemble que depuis quelques heures, enfin même pas pour le moment. Mais maintenant qu'elle avait accepté je m'en réjouissais. Cependant, je me promis de rester sage avec elle dans ma chambre. Heureusement que je rangeais toujours ma chambre, quelque part sinon j'étais vraiment mal barré.

Quand je lui demandais son aide pour jouer les mannequins elle m'embrassa et je lui rendit son baiser. Après cela, ce fut parti pour une petite séance de mannequinat. Finalement ce n'était pas compliqué, le plus dur étant de rester immobile pendant la photo sinon ce n'était pas compliqué. A un moment une vieille dame nous proposa même de nous prendre en photo, je vis Alexie hésiter avant d'accepter. La personne âgée nous prit parfaitement en photo. Je souris après qu'elle nous ai rendu l'appareil photo et qu'elle soit partie. Alexie approcha et me montra les photos, je souris en la regardant et je lui murmurant en même temps doucement.

"La dame qui vient de nous prendre en photo ma colombe, c'était une ancienne photographe animalière très réputée. Elle a fait beaucoup de photos dans les années 60-70. Mon père adorait son travail. Je savais qu'elle était canadienne mais pas qu'elle vivait à Toronto."

Je l'avais reconnut à ce tatouage masaï que j'avais entre aperçut sur son poignet au moment de nous rendre l'appareil photo. Mon père avait un grand poster de cette femme avec le tatouage bien visible dans son bureau j'avais passé tellement de temps à l'observer que je l'avais reconnu sans problème. J'avais voulu me faire le même un jour. Je souris à le remarque d'Alexie avant de lui répondre doucement.

"Peut-être que je suis pas devenu mannequin pour ne pas avoir de groupies justement. Et puis de toute façon même avec un million de femmes qui me courraient après, la seule qui importera à mes yeux, c'est toi et seulement toi."

Une nouvelle déclaration, je devais vraiment paraître niais avec elle franchement. Moi qui était si dur et froid au début, j'étais devenu un vrai marshmallow avec Alexie. Mais ce n'était pas un mal après tout. Elle reprit ma main et on repris doucement le chemin de l'université, le ciel virait doucement à l'orange à mesure que la nuit commençait à succéder au jour. Durant notre retour, nous rattrapâmes la photographe et je décidai d'aller lui demander quelque chose qui tenait à cœur à mon père depuis longtemps. Je lui demandait si elle serait d'accord pour faire un film sur sa vie. Elle me dit qu'elle n'était pas si intéressante mais que si mon père venait lui parler du projet en personne, elle accepterait de l'écouter sans problème.

Après cela, Alexie, ma belle photographe et moi nous rentrâmes à l'université pour pouvoir manger et aller dormir. On passerait la nuit dans les bras l'un de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Aujourd'hui, je me lance ! [Michael & Alexie]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Aujourd'hui, je me lance ! [Michael & Alexie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara University™ :: Time to, delete you :: Les Archives :: 2011-2012 :: Archives rps
-
Votez !
Un vote toutes les deux heures ♥
www.obsession27
www.shitamachihito
www.nom du top